Ben Laden persiste et signe

Ce n’est pas la première diffusion du genre par la chaîne d’information qatarie Al-Jazeera. Et à deux jours du premier anniversaire des sanglants attentats perpétrés aux Etats-Unis, la télévision devait se démarquer du reste des médias. Elle s’est donc offert la première revendication des attaques du 11 septembre contre les deux tours du World Trade Center, à New York, et le Pentagone à Washington par Ben Laden lui-même. En février dernier, Ben Laden avait déjà juré de poursuivre son combat contre les Etats-Unis jusqu’à la mort. Recueillis par le correspondant à Kaboul d’Al-Jazeera, ces propos avaient été diffusés par la chaîne américaine CNN. «Nous poursuivrons cette bataille, si Dieu le veut, jusqu’à la victoire ou jusqu’à ce que nous rencontrions Dieu», déclarait alors le milliardaire pour qui le gouvernement américain «devait conduire» le peuple américain et l’occident en général vers un enfer insupportable et une vie étouffante».
Interrogé sur sa responsabilité dans les attentats, Ben Laden avait alors répondu : «L’Amérique a lancé beaucoup d’accusations contre nous et contre de nombreux autres musulmans à travers le monde. Son accusation selon laquelle nous avons commis des actes de terrorisme est injustifiée». «Si inciter le peuple à faire ça c’est du terrorisme, et si tuer ceux qui tuent nos enfants c’est du terrorisme, alors laissez l’histoire être témoin que nous sommes des terroristes», avait-il ajouté.
Le 17 avril dernier, un porte-parole d’Al Qaïda, Souleiman Abou Ghaïth, avait quant à lui revendiqué les attentats au nom de son organisation dans un enregistrement vidéo diffusé par la chaîne de télévision arabe MBC. Lundi, Al-Jazeera est encore allée plus loin en diffusant dans le même temps des extraits d’un enregistrement vidéo montrant des «militants du réseau Al Qaïda» consultant des cartes aériennes montrant le Pentagone. Ces hommes étaient en train d’étudier à Kandahar (Afghanistan), «quelques mois» avant leur départ pour les Etats-Unis, des croquis et des manuels sur le contrôle des avions civils.
Le documentaire montrait aussi un «testament» de l’un des pirates de l’air qui affirme avoir été entraîné par Ben Laden. «Que Dieu récompense tous ceux qui m’ont entraîné et ont été à l’origine de cet acte glorieux, et je cite particulièrement le combattant et le moujahid Oussama Ben Laden que Dieu le protège», y déclarait le kamikaze saoudien Abdel Aziz Al-Omari. La télévision n’a pas précisé ni quand ni comment elle avait obtenu cette cassette, mais a indiqué que le montage «avait été fait par Al Qaïda à l’occasion du premier anniversaire des attentats du 11 septembre».
La chaîne a d’abord montré un portrait de Ben Laden suivi d’une bande sonore dans laquelle ce dernier cite les noms de certains auteurs des attentats, dont «Mohammad Atta d’Egypte, qui a dirigé le groupe qui a détruit à bord d’un avion la première tour» du WTC.
Désignant ces attentats comme «les razzias de New York et Washington», Ben Laden a rendu hommage à leurs auteurs qu’il a qualifiés «d’hommes qui ont changé le cours de l’histoire et purifié la nation (arabo-islamique) de la souillure des dirigeants traîtres et de leurs acolytes».

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *