Crash A320: le copilote a caché qu’il était malade

Crash A320: le copilote a caché qu’il était malade

Andreas Lubitz, le copilote de l'Airbus A320 de Germanwings, qui  aurait  délibérément provoqué le crash de l'appareil dans les Alpes françaises, a caché qu'il faisait l'objet d'un arrêt maladie le jour de l'accident.

C’est ce qu’a annoncé, vendredi27 mars 2015, le Parquet de Düsseldorf.

 Les enquêteurs ont découvert chez lui des formulaires d' «arrêts maladie détaillés, déchirés» et qui se rapportaient aussi au «jour des faits», a révélé le Parquet dans un communiqué, sans préciser de quelle maladie était atteint le jeune homme.



Selon le Parquet, ces documents appuient la thèse selon laquelle Andreas Lubitz, 27 ans, «a caché sa maladie à son employeur (la compagnie aérienne Germanwings) et à son environnement professionnel». 

Les documents retrouvés attestent aussi d'une «maladie existante et de traitements médicaux correspondants». 



Par ailleurs, la presse allemande a révélé vendredi que le copilote avait souffert d'une grave dépression durant sa formation de pilote, il y a six ans. Pour rappel, l'Airbus A320 de Germanwings, qui devait relier Barcelone à Düsseldorf, s'est écrasé mardi dans les Alpes françaises, tuant 150 personnes.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *