Italie : le fisc appelle les citoyens à avouer leurs paiements au noir

Italie : le fisc appelle les citoyens à avouer leurs paiements au noir

Le fisc italien a envoyé des milliers de questionnaires ces dernières semaines à des Italiens, leur demandant de dénoncer leurs paiements au noir, précisant qu’ils ne risquent rien sauf en cas de fausse déclaration, rapporte mercredi le quotidien La Repubblica.

« Dites-nous où vous avez payé au noir: vous ne risquez rien. Mais si vous mentez, vous pourriez être déféré à la justice », écrit en substance la police financière, selon le quotidien.

Ceux qui répondent en mentant, de manière évasive ou incomplète, risquent une amende de 258 à 2.066 euros, selon la même source.

L’idée est de combattre l’évasion fiscale des particuliers qui déclarent peu ou rien au fisc mais disposent de biens d’une valeur importante, en interrogeant leurs clients.

Les questionnaires ne sont donc pas envoyés aux gens par hasard, mais en ciblant ceux qui peuvent confirmer le soupçon d’une évasion fiscale.

La police contrôle de cette manière des studios de médecins à Bari, dans le sud de l’Italie, un architecte à Lecce, également dans le sud, qui déclare ne gagner pratiquement rien mais possède un voilier de plusieurs centaines de milliers d’euros, selon le journal.

Elle passe aussi au crible les comptes d’un artisan proche de Milan (nord) qui ne déclare pratiquement rien, même si les agents du fisc ont trouvé dans son ordinateur quatre rendez-vous quotidiens pour installer des portes blindées, une activité fort lucrative.

La police contrôle également dans toutes les grandes villes universitaires, à l’aide de listes d’étudiants, qui loge où et comment il paye son loyer, au noir ou avec un reçu.

Tous les gouvernements successifs italiens de ces dernières années ont fait une priorité de la lutte contre l’évasion fiscale, fléau évalué dans la péninsule à quelque 120 à 150 milliards d’euros par an.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *