Kadhafi quitte l’Italie après sa visite historique

Le dirigeant libyen Mouammar Kadhafi a quitté samedi en début d’après-midi l’Italie où il effectuait une première visite historique depuis le 10 juin.
L’avion du chef de l’Etat libyen s’est envolé à 11h40 avec trois heures d’avance sur le programme initial prévu, selon l’agence aéroportuaire spécialisée Télénews. À l’issue de sa visite officielle qui s’est achevée vendredi soir, le colonel Kadhafi a reçu samedi matin, à titre privé sous sa tente, le président du géant pétrolier italien ENI, Paolo Scaroni, le président du fabricant de pneumatiques Pirelli, Marco Tronchetti Provera, ainsi qu’une centaine de rapatriés italiens de Libye invités à titre personnel. Le chef du gouvernement italien Silvio Berlusconi qui avait dû se rendre dans la nuit sous la tente de Mouammar Kadhafi pour éviter un incident diplomatique parce que ce dernier n’était pas apparu à la Chambre des députés où il était attendu, a minimisé l’incident en estimant que son visiteur était un peu original. «Mouammar Kadhafi a été traité comme un client original, car on sait qu’il est un peu original», a raconté, samedi, Berlusconi au congrès des jeunes industriels italiens réuni à Santa Maria Ligure dans le nord du pays. «Mais si tu trouves les clefs pour traiter un client original, tu le conquiers pour la vie», a-t-il affirmé. Le guide de la Révolution libyenne, Mouammar Kadhafi, président en exercice de l’Union africaine (UA), a exprimé, mercredi soir à Rome, sa joie de se trouver dans la capitale italienne aux côtés du Premier ministre italien Silvio Berlusconi, dont ses multiples visites en Libye ont balisé le chemin pour la signature du traité d’amitié et de coopération entre les deux pays et permis de présenter des excuses officielles au peuple libyen pour la période coloniale de l’Italie en Libye. Pour rappel, lors de la cérémonie de signature de plusieurs accords relatifs à la construction par l’Italie de logements en Libye, aux visas entre les deux pays, aux bourses d’études aux étudiants libyens, à la pêche maritime et à la non double imposition entre Tripoli et Rome figurant dans le traité d’amitié, de partenariat et de coopération libyo-italien, le colonel Kadhafi a loué le courage de Berlusconi ayant permis de présenter, au nom de l’Italie, des excuses au peuple libyen pour les dommages subis en raison de la colonisation italienne ainsi que la décision de verser des dédommagements. Il a précisé que le peuple libyen a salué hautement cette décision, malgré la réaffirmation que les dommages subis par ce peuple ne peuvent être dédommagés.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *