Kinshasa inquiet de ses relations avec Kigali

« Le gouvernement de transition de la RDC a appris avec surprise et une profonde inquiétude la présence des Forces de défense rwandaises (FDR), dans le secteur de Bunagana, poste-frontière de RDC, dans le Nord-Kivu », souligne le communiqué. Kinshasa considère la présence de ces troupes rwandaises comme « un acte susceptible de saper la confiance et le processus de concertation en cours entre les deux pays ». Dans un communiqué publié samedi à Kinshasa, la Mission des Nations unies en RDC (MONUC) a confirmé la présence, le 21 avril, de troupes rwandaises dans le secteur de Bunagana, en territoire congolais.Pour le gouvernement congolais, le pays s’est « résolument » engagé dans un processus de normalisation de ses relations avec tous ses voisins dont le Rwanda.
« Cette présence injustifiée (…) est en violation flagrante des engagements » signés entre les deux pays en septembre 2003 à New York, puis en novembre de la même année à Pretoria.Dans une lettre adressée le 12 avril au représentant spécial du secrétaire général de l’ONU pour la RDC, le chef d’état-major de l’armée rwandaise, James Kabarebe, avait accusé la rébellion hutue des Forces démocratiques pour la libération du Rwanda (FDLR) d’opérer des incursions en territoire rwandais à partir de la RDC. »Cette présence est d’autant plus injustifiable que la MONUC qui dispose des observateurs des deux côtés de la frontière commune, n’a pas confirmé à ce jour, les allégations rwandaises sur des incursions présumées des groupes armés des FDLR », indique le gouvernement congolais.Le communiqué rappelle l’engagement « renouvelé » des autorités de la RDC de promouvoir un climat de confiance et de bon voisinage entre les deux parties, ajoutant que la RDC a expulsé de Kinshasa les membres des FDLR et interdit toute activité politique et militaire à tout mouvement ou groupe cherchant à se servir de son territoire comme base arrière pour déstabiliser les pays voisins.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *