Le « Boss » Bernardo Provenzano interrogé par le procureur Antimafia Grasso

Le "boss" de Cosa Nostra, la mafia sicilienne, est arrivé dans une voiture blindée et a dû effectuer à pied, sous le regard des caméras des télévisions  italiennes, les derniers mètres le séparant des locaux de la brigade mobile de la capitale sicilienne.

Il a essuyé de violentes invectives de la part de la foule qui attendait  son arrivée et qui criait notamment "salaud!" ou "ça suffit!".

Protégé par de très nombreux policiers, Bernardo Provenzano, 73 ans, a laissé entrevoir l’espace d’une seconde son visage, inconnu des Italiens mais aussi des autorités qui ne possédaient que quelques photos datant des années 1950.

"S’il était un fantôme, alors nous sommes des attrapeurs de fantômes", a déclaré le procureur national antimafia Piero Grasso, faisant le signe de la victoire, avant d’entrer dans les locaux de la police pour procéder à  l’interrogatoire.

Bernardo Provenzano a également été donné mort à plusieurs reprises et son avocat avait encore affirmé en mars dernier que le chef mafieux était décédé "il y a plusieurs années".

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *