«Le Hezbollah a triplé sa puissance de feu»

«La puissance de feu du Hezbollah a triplé depuis la fin de la seconde guerre du Liban. Il possède des missiles qui peuvent atteindre les villes d’Ashkelon, Beersheba et Dimona. Le Hezbollah possède aujourd’hui 42.000 missiles», a affirmé le ministre israélien de la défense Ehud Barak. «L’intégration du Hezbollah dans l’Etat libanais expose le Liban et ses infrastructures à des attaques en profondeur dans l’éventualité d’un futur conflit», a averti M. Barak. L’été 2006, Israël a mené une guerre au Liban contre le Hezbollah après la capture de deux de ses soldats par la milice chiite dans une attaque près de la frontière. Durant ce conflit du 12 juillet au 14 août, quelque 4000 roquettes ont été tirées sur le nord d’Israël, forçant un million de personnes à se terrer dans des abris ou à fuir vers le sud du pays. M. Barak a réaffirmé sa position en faveur du maintien de la trêve à Gaza avec les islamistes du Hamas qui contrôlent ce territoire. «Je ne regrette aucun des mois d’accalmie écoulés depuis cette trêve», a déclaré M. Barak évoquant la situation dans le secteur sud d’Israël proche de la frontière avec la bande de Gaza.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *