Le Parlement européen demande la suspension de l’accord d’association UE-Israël

Dans une résolution adoptée par 269 voix pour, 208 contre et 22 abstentions, les députés européens ont demandé aux quinze «de convoquer d’urgence le conseil d’association UE-Israël (…) et de suspendre l’accord d’association euro-méditerranéen UE-Israël ». Proposée par le PSE (Socialistes), ELDR (Libéraux), la GUE (Gauche unitaire européenne) et les Verts, la résolution a été adoptée malgré l’appel à voter contre de Hans-Gert Poettering, président du PPE (centre droit), principal groupe politique du Parlement. Le texte «condamne l’escalade militaire du gouvernement Sharon» et demande «le retrait de l’armée israélienne des territoires palestiniens».
Les ministres des Affaires étrangères des Quinze doivent se réunir lundi à Luxembourg pour examiner les relations avec Israël et notamment la possibilité de convoquer une réunion de ce conseil avant la date prévue de décembre.
Toutefois, même si le ministre espagnol des affaires étrangères, Josep Piqué, dont le pays préside actuellement l’UE, a accepté mardi de convoquer rapidement le conseil d’association, il est peu probable que les quinze parviennent à l’unanimité requise pour une éventuelle suspension. Romano Prodi, le président de la Commission européenne s’était déclaré , lundi, hostile à toute suspension de l’accord UE-Israël, et certains Etats membres ont déjà fait connaître leur réticence face à une telle mesure.
Dans la résolution adoptée mercredi, le Parlement européen a également demandé aux quinze d’envisager «l’envoi d’une force internationale d’interposition et d’observation» au Proche-Orient, «sous l’égide des Nations Unies». Les eurodéputés demandent aux Etats membres «dès à présent de préparer leur contribution à cette force». Ils ont en outre exprimé leur «entier soutien aux Israéliens, aux Palestiniens et aux organisations internationales qui oeuvrent pour la paix à tout niveau possible, y compris les réservistes israéliens qui refusent de servir dans les territoires occupés».

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *