Le sergent américain Ali : Des Bérets Verts à Ben Laden

Placé en détention dans un lieu tenu secret aux Etats-Unis, Ali Mohamed, âgé de 49 ans, montre à travers son parcours comment un terroriste a pu infiltrer l’armée américaine, avant de retourner son savoir-faire militaire contre son pays d’adoption. Mais ce sergent d’origine égyptienne n’a décidément pas froid aux yeux puisqu’il a également trahi Ben Laden en fournissant des informations sur Al-Qaïda à la justice américaine ! Détenu pour son implication présumée dans les attentats de 1998 contre les ambassades américaines au Kenya et en Tanzanie, l’homme a eu un parcours peu commun qui commence en 1981.
Alors capitaine de l’armée égyptienne, il suit un programme pour officiers étrangers dans l’Ecole des forces spéciales américaines à Fort Bragg (Caroline du Nord). Il y reçoit la même formation que les Bérets Verts, à l’exception de certains cours confidentiels. Au même moment, il se rallie au Djihad islamique égyptien, qui sera par la suite absorbé par Al-Qaïda.
En 1984, Abou Mohammed Ali Amuïr tente en vain de rejoindre la CIA qui, le trouvant peu fiable, le place sur une liste de personnes à surveiller. Cela n’empêche pas le militaire de s’installer dans le nord de la Californie et de devenir citoyen américain. Il intègre alors l’armée de terre à Oakland en 1986. Envoyé à Fort Bragg comme sergent suppléant pour les forces spéciales, les Bérets Verts, il y donne des exposés sur le fondamentalisme musulman. Tout en formant clandestinement à Brooklyn de futurs moudjahidine qui voulaient aller se battre contre l’Armée rouge en Afghanistan…
Ali Mohamed quitte finalement l’armée en 1989 pour se rendre dans un camp d’entraînement en Afghanistan, en tant que formateur. Il affirme avoir été chargé par la suite, par Ben Laden, fin 1993, d’une mission de surveillance de cibles américaines, britanniques, françaises et israéliennes à Nairobi (Kenya).
De retour en Californie au milieu des années 90, Mohamed aide le bras droit de Ben Laden, Ayman Al-Zawahri, à collecter des fonds pour le Djihad islamique égyptien. Tout en informant les agents du FBI que Ben Laden était responsable des attentats contre les ambassades américaines en 1998! Finalement arrêté, il a plaidé coupable en octobre 2000. Et reste depuis incarcéré quelque part…

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *