Les tour-opérateurs Danois annulent les voyages en Egypte, Tunisie et Maroc

L’association des voyagistes au Danemark (RiD) se conforme ainsi aux recommandations émises lundi par le gouvernement danois de ne pas effectuer de voyage qui ne soit "absolument nécessaire" dans ces pays, a déclaré à l’AFP Jan Lockhart, président de RiD et directeur du tour-opérateur Apollo.
La mesure durera "au moins deux semaines", a-t-il précisé, indiquant qu’environ 2.500 touristes danois ne pourront pas se rendre comme prévu en Egypte, l’une de leurs destinations favorites en hiver.
"Le nombre est bien moins important pour le Maroc et la Tunisie", a précisé M. Lockhart qui n’était pas en mesure d’indiquer de chiffre précis.
"Nous avons environ 2.000 vacanciers qui partent pour les destinations concernées chaque semaine", a-t-il ajouté, indiquant que si la mesure dure jusqu’à la fin de la saison, c’est à dire fin mars, environ 15.000 personnes seront affectées.
D’autres destinations, principalement les Canaries, seront proposées aux touristes.
RiD regroupe notamment les tour-opérateurs Apollo, Star Tour, Spies et Atlantis et compte dans ses rangs les cinq premiers tour-opérateurs danois, a précisé M. Lockhart.
Le ministère danois des Affaires étrangères a déconseillé lundi aux ressortissants du royaume de se rendre dans 14 pays musulmans, parmi lesquels l’Egypte, la Tunisie et le Maroc, après les violentes attaques ce week-end des représentations diplomatiques du Danemark en Syrie et au Liban.
Les vacanciers qui ont acheté des voyages annulés pourront se faire rembourser ou partir sur une autre destination, a souligné Jan Lockhart.
"En ce qui concerne Apollo, nous essayons actuellement de trouver des alternatives aux îles Canaries (…) il sera dur de trouver de la place pour tout le monde car il y a un nombre limité de places dans les hôtels" de ces îles espagnoles, a-t-il mis en garde.
La compagnie aérienne à bas prix Sterling a également suspendu lundi ses vols réguliers bi-hebdomadaires ainsi que ses charters à destination de l’Egypte.
"Nous avons choisi de suspendre les vols jusqu’à nouvel ordre", a indiqué à l’AFP Niels Brix, porte-parole de Sterling, qui précise que la compagnie ne dessert ni le Maroc ni la Tunisie.
Là aussi, les vacanciers déçus pourront se faire rembourser le voyage ou se voir proposer une autre destination, comme les Canaries, indique-t-il.
"Plusieurs centaines" de clients de Sterling sont concernés cette semaine, un chiffre qui pourrait atteindre "plusieurs milliers", en fonction de la durée du maintien des nouvelles consignes de sécurité, selon M. Brix.
Quant à l’impact financier de la mesure, le porte-parole de Sterling a estimé qu’"il ne s’agit que d’une seule destination, donc d’un point de vue commercial cela n’est pas déterminant, mais cela a évidemment un impact".

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *