L’Irak se bat sur tous les fronts

Face aux risques de guerre, l’Irak se bat sur tous les fronts : intérieur, avec un référendum présidentiel, diplomatique, avec une campagne en direction des pays arabes et amis, et international dans l’enceinte des Nations Unies L’Irak se mobilise pour le succès du référendum présidentiel, prévu pour aujourd’hui et voulu comme une réponse cinglante aux menaces de l’administration américaines et une preuve de l’adhésion de l’ensemble des Irakiens à la politique du président Saddam Hussein. «Les Irakiens, qu’ils soient arabes, kurdes ou membres d’autres minorités, disent oui au leader Saddam».
En fait, des centaines de journalistes, invités à grands frais par l’Irak, semblent peu se soucier de la consultation en elle-même, avouant être plutôt venus humer l’atmosphère, alors que les nuages d’une nouvelle confrontation avec les Etats-Unis ne cessent de s’amonceler. Au niveau diplomatique, l’Irak tient un langage alarmiste, avertissant, comme l’a fait le vice-Premier ministre Tarek Aziz, qu’une frappe contre l’Irak ne serait qu’un prélude à une série d ‘interventions destinées à placer l’ensemble du Moyen-Orient dans le giron de Washington.
Les préparatifs de guerre américains se font de plus en plus précis avec l’envoi de troupes annoncé dans des pays comme le Koweït et les informations sur un déploiement d’éléments du commandement militaire américain au Qatar. Aux Nations Unies, l’Irak n’a cessé ces derniers jours de faire montre de son entière disposition à coopérer et à faciliter le travail des inspecteurs en désarmement. Par deux lettres, Bagdad a fait savoir que ces derniers auront toutes les facilités pour faire leur travail, y compris dans les sites présidentiels, objets de contentieux par le passé.
Mais, les Etats-Unis, qui accusent l’Irak de jouer avec les mots, continuent à faire pression pour vaincre les réticences de la France, la Russie et la Chine à une nouvelle résolution au Conseil de Sécurité, leur donnant la possibilité de recourir à la force.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *