Livni appelle à des élections anticipées

Tzipi Livni, la chef du parti Kadima (centre) au pouvoir en Israël, a appelé publiquement dimanche à la tenue d’élections anticipées « le plus vite possible » après avoir renoncé à former une coalition gouvernementale. «Le peuple choisira ses dirigeants», a déclaré Mme Livni au cours d’une rencontre avec le président de l’Etat d’Israël Shimon Peres, à sa résidence, à Jérusalem, donnant ainsi le coup d’envoi d’une campagne électorale en vue d’un scrutin prévu vers la fin janvier ou courant février. «Je suis arrivée à la conclusion que cela ne servait à rien de prolonger les tractations. Le peuple en a assez de la politique politicienne», a ajouté Mme Livni lors de cet entretien, diffusé en direct par la chaîne de télévision publique. Le président Peres a affirmé de son côté qu’il allait inviter « dans les trois jours » les chefs des différentes formations politiques pour les informer de la décision de Tzipi Livni de renoncer à former un gouvernement. À la suite de ces déclarations publiques, la chef de la diplomatie israélienne s’est adressée à la presse, indiquant avoir «annoncé au président qu’il fallait tenir le plus vite possible des élections». «J’ai constaté ces derniers jours que les négociations menaient à des exigences exorbitantes tant au niveau économique que politique (des partis). Il y a un prix que je ne suis pas disposée à payer», a-t-elle martelé. Elle s’est présentée comme une dirigeante aux principes politiques « propres », récusant implicitement les accusations de ses opposants selon lesquelles son échec à former un gouvernement illustrait son manque d’expérience politique. Mme Livni a rencontré le président Peres afin de lui faire part de sa décision, après un report de plusieurs heures à la demande de la présidence de la Knesset (Parlement) dans une ultime tentative de former un gouvernement, selon les médias. Selon les sondages de ces derniers mois, le dirigeant de l’opposition de droite, l’ancien Premier ministre Benjamin Netanyahu, paraît le mieux placé pour succéder au Premier ministre démissionnaire Ehud Olmert. Mais son avance a eu tendance à se réduire face au Kadima depuis que Tzipi Livni en a pris la direction en septembre.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *