Sarkozy invite Medvedev à aller au bout de ses réformes

Nicolas Sarkozy a invité le président russe Dmitri Medvedev à aller au bout de ses réformes, notamment contre la corruption. Mais le président français n’a évoqué la question des droits de l’Homme en Russie que pour se féliciter de «l’attachement» de Medvedev à les défendre, dans un discours prononcé en préambule du dîner offert au couple présidentiel russe à l’Elysée. Sarkozy a multiplié les appels à une coopération tous azimuts entre Paris et Moscou, au lendemain de l’annonce de négociations sur la vente de quatre porte-hélicoptères Mistral par la France à la marine russe – une perspective qui inquiète les pays voisins de la Russie et les Etats-Unis. «Nous devons resserrer nos rangs, Russes et Français, car nos objectifs sont les mêmes», a déclaré le président. Il a cité la lutte contre la prolifération nucléaire, en particulier en Iran, contre le terrorisme, l’extrémisme et les trafics. Il a également encouragé la coopération pour la paix au Proche-Orient et en Asie. «Pour traiter toutes ces menaces, pour réformer notre système économique, financier et monétaire, pour lutter contre le réchauffement climatique, nous avons besoin d’une nouvelle gouvernance mondiale. Nous voulons l’imaginer à vos côtés», a ajouté le président français.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *