La saison du linge sale: Hassad interpellé sur les signes de richesse de certains élus locaux

La saison du linge sale: Hassad interpellé sur les signes de richesse de certains élus locaux

Le Parti de la Justice et du développement (PJD) préfère quant à lui, commencer par une question adressée au ministre de l’Intérieur, Mohamed Hassad au parlement. Le groupe parlementaire du parti de la lampe à la chambre des Représentants vient en effet, d’adresser au ministre une question orale sur les signes de richesse de certains élus locaux.

Le PJD disposerait-il de données ? Non rétorque, Abdelaziz Aftati, député du parti. «Si nous avions des données concrètes sur l’enrichissement suspicieux de certains élus locaux nous aurions alors contacté le parquet général le plus proche», explique-t-il. Et de poursuivre: «cela n’empêche que le parlement doit faire son travail en interpellant le ministère sur la question du moment que c’est le ministère qui est bien outillé à travers l'inspection générale notamment pour enquêter dans ce genre de cas.

Et puis, nous ne voilons pas la face. Des cas de certaines personnes qui se sont enrichies du jour au lendemain, sont bien connus dans plusieurs régions. Ce n’est pas de l'inquisition ni une chasse aux sorcières mais qu’on nous dit comment est ce possible de devenir riche dans laps de temps aussi court. C'est une simple question dans le cadre d'un simple débat public».

Même si le PJD se défend de toute tentative de surenchère, la tentation d’exploiter un scandale politique est toujours plus forte et surtout du pain béni pour un parti à l’approche des élections.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *