Tour des circonscriptions électorales : Grand Casablanca : 208 listes en lice pour 31 sièges

Les listes déposées au niveau de la wilaya représentent 32 partis, avec 589 candidats, dont 57 femmes, soit 10%, à l’échelle des 11 circonscriptions électorales législatives. Seul le Parti de la société démocratique (PSD) n’a présenté aucune liste dans la capitale économique.
En outre, deux coalitions partisanes se présentent aux prochaines législatives au niveau du Grand Casablanca. Il s’agit de l’union Parti national démocrate (PND-Al Ahd) qui présentent des candidats communs au niveau de toutes les circonscriptions, et de l’alliance Parti Socialiste Unifié-Parti de l’Avant-Garde démocratique et socialiste-Congrès national ittihadi (PSU- PADS-CNI) qui couvre 10 circonscriptions avec des candidats communs et séparés.
Onze femmes, soit 5% du total, sont mandataires de liste au niveau des différentes circonscriptions de la région du Grand Casablanca.
Par ailleurs, plus de 4.271 bureaux de vote ont été mis en place pour le scrutin du 7 septembre au niveau de Casablanca, alors que le nombre provisoire des électeurs inscrits s’élève à 1.911.992. Le Grand Casablanca, rappelons-le, compte 9 préfectures d’arrondissements et 2 provinces. 
Concernant la couverture des différentes circonscriptions, seuls 5 partis couvrent l’ensemble de la région du Grand Casablanca. Il s’agit de l’Union socialiste des forces populaires (USFP), Parti de l’Istiqlal (PI), Rassemblement national des indépendants (RNI) et de l’union PND-Al Ahd.
Les 31 sièges à pourvoir se répartissent sur les circonscriptions de Casablanca-Anfa avec 4 sièges, Al Fida-Mers Sultan, Ain Sebâa-Hay Mohammadi, Hay Hassani, Sidi Bernoussi, Moulay Rachid, Nouaceur, et Mohammédia (3 sièges chacune), Aïn Chock, Ben Msik et Médiouna (2 sièges chacune). La circonscription d’Al Fida-Mers Sultan compte le plus grand nombre de listes qui s’élèvent à 24.
S’agissant des tranches d’âge et des professions des candidats qui se présentent au niveau du Grand Casablanca, il ressort des statistiques de la wilaya que le candidat le plus âgé a 73 ans alors que le plus jeune a 23 ans.
Ils exercent différentes professions dans les secteurs public et privé. Il s’agit notamment d’enseignants, avocats, médecins, universitaires, hommes d’affaire, commerçants et agriculteurs.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *