Casablanca : les projets de la région

Casablanca : les projets de la région

Pas moins de 17 projets ont été adoptés par le Conseil régional du Grand Casablanca, qui a tenu lundi 20 février la 2ème séance de sa session ordinaire du mois de janvier 2006, au siège de la wilaya. Parmi ces projets socio-économiques ambitieux figure le programme de la mise à niveau des diplômés-chômeurs de l’enseignement supérieur. "Il s’agit d’un projet de formation et de recyclage des diplômés-chômeurs pour faciliter leur intégration dans la vie active. Le marché de l’emploi est marqué par un déséquilibre entre la demande et l’offre des postes. Il faut dire que des places vacantes sont disponibles.
Toutefois, les candidats qui se présentent n’ont pas les compétences demandées. Ils ne correspondent pas aux profils requis. L’objectif de ce projet est donc la reconversion des diplômés-chômeurs pour faciliter leur insertion dans la vie active.", explique Chafik Benkirane, président du Conseil régional du Grand Casablanca. Et d’ajouter : "Le projet sera étalé sur trois ans. Plusieurs partenaires sont impliqués à savoir l’université, le Centre régional de l’investissement et la CGEM. La première tranche du budget alloué est de 3 millions de dirhams. Le financement total est de l’ordre de près de 20 millions de dirhams.".
Les autres projets approuvés portent entre autres sur la construction d’un hôpital à Médiouna, la réalisation des routes dans les zones rurales relevant de la région du Grand Casablanca.
En outre, le Conseil de la région a décidé de placer une somme de l’ordre de 2 millions de dirhams au capital de la société "Idmaj Sakan" chargée de la lutte contre l’habitat insalubre en vertu de la convention signée entre les deux parties dans le cadre de l’Initiative nationale pour le développement humain (INDH).
Le Conseil a approuvé la décision d’octroyer, dans le cadre de l’INDH, une somme d’argent de l’ordre de 2 millions de dirhams pour le financement des projets de développement au profit des populations des villes du Sud à savoir Laâyoune, Boujdour, Smara, Goulmim et Oued Dahab. "C’est un accord de coopération qui s’inscrit dans le cadre des conventions de partenariat et de collaboration entre les régions. La charte communale le stipule d’ailleurs. Ceci permet de contribuer au développement des autres régions du Royaume. Nous avons décidé dans un premier temps de travailler en coopération avec les villes du Sud. Nous prévoyons à l’avenir d’appliquer la même approche avec les villes du Nord", indique Chafik Benkirane.
Par ailleurs, le Conseil régional a procédé également à l’étude du compte administratif de l’année écoulée. "Il a été adopté avec 35 voix pour, 13 abstentions et une voix contre", ajoute M.Benkirane. Lors de cette session, le Conseil a ainsi adopté le compte administratif 2005 dont les montants des recettes et des dépenses dégagent un excédent budgétaire de plus de 128 millions de dirhams. Ainsi, les dépenses de fonctionnement représentent plus de 12 millions de dirhams soit 10 % du budget de la région.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *