Oued Eddahab : Une formation pour améliorer la transparence

Oued Eddahab : Une formation pour améliorer la transparence

Le conseil provincial d’Oued Eddahab a organisé dernièrement une session de formation sous le thème «L’audit interne» en partenariat avec la wilaya de la région de Dakhla-Oued Eddahab.

Cette formation de trois jours a constitué une occasion de débattre de l’audit interne, en rapport notamment avec la gestion des ressources disponibles et d’échanger les expériences et les expertises pour parvenir à des conclusions à même de favoriser la constitution d’unités spéciales chargées de cette question. Elle vise à renforcer les acquis du Maroc en matière de démocratie locale à travers, entre autres, la promotion de l’audit interne au sein des collectivités locales.

L’audit interne a pour effet d’améliorer la transparence et l’efficacité des projets et actions menées par les collectivités, renforcer la confiance des citoyens et des investisseurs dans les institutions locales et faciliter la collaboration avec les instances chargées du contrôle et de l’inspection administrative et financière.

Les participants, constitués des cadres du secrétariat général du conseil provincial d’Oued Eddahab, des communes territoriales et des élus, ont découvert le concept et les mécanismes de l’audit interne et son efficacité dans le contrôle du travail de l’administration afin de maîtriser les risques pour assurer la réalisation des objectifs en respectant les principes de transparence et de bonne gouvernance.

Durant cette formation l’accent a été mis sur l’impératif de concevoir et d’innover des dispositifs de contrôle interne, susceptibles de jouer un rôle préventif quant à l’exercice des collectivités territoriales, dans l’objectif d’accompagner les différentes réformes institutionnelles entreprises au Maroc, dont l’élargissement des prérogatives des collectivités territoriales.

Selon les initiateurs de cette formation, l’audit interne est un mécanisme capable d’améliorer l’image de la commune, des conseils élus et de la confiance des citoyens en cette dernière. Et d’ajouter que l’audit interne est appelé à jouer un rôle de plus en plus important au sein des communes, en harmonie avec les dispositions de la Constitution et du chantier de la régionalisation avancée. D’après eux, la Constitution de 2011 a entièrement dédié son 12ème titre à la bonne gouvernance, consacrant les principes de la reddition des comptes, de la transparence et de la déclaration des biens et actifs de toute personne, élue ou désignée, assumant une charge publique.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *