Pour l’insertion des handicapés

SAR la princesse Lalla Amina, présidente du Spécial Olympics Maroc SOM, a reçu lundi matin au siège de la ligue marocaine pour la protection de l’enfance à Rabat, les membres du Special Olympics International du Moyen-orient et de l’Afrique du Nord (MENA).
La délégation du Special Olympics international se compose du secrétaire général, Ayman Abdelouahab (Egypte), du vice-président, Troy Greisen (USA), du directeur général de développement des programmes de Special Olympics MENA, Yasser Salem (Jordanie) et du directeur des sports MENA, Mohamed Nasser (Liban).
A cette occasion, Fatima Hassar, présidente déléguée du SOM a pris la parole au nom de SAR la princesse Lalla Amina, en souhaitant la bienvenue aux membres de la délégation du Special Olympics international de la région MENA, qui effectuent une visite de trois jours au Maroc (10 au 14 mars).
Selon Mme Hassar, l’expérience du SOM lui permet de devenir un des programmes nationaux susceptibles d’être développés, de s’intégrer dans le milieu régional et d’accompagner les dernières mutations que connaissent les sports pour personnes handicapées mentales. Par l’exécution de son programme, le SOM, créé en 1994 à l’initiative de SAR la princesse Lalla Amina, a mis en application le plan d’action de SM le Roi Mohammed VI en matière d’insertion des handicapés mentaux et d’amélioration de leurs conditions.
Les nobles missions du Special Olympics international, a-t-elle souligné, s’inscrivent dans la droite ligne des objectifs et principes que SAR la princesse Lalla Amina veille à consacrer pour améliorer les conditions des handicapés mentaux et les qualifier dans les différentes disciplines sportives qui sont adaptées à leurs capacités mentales et physiques.
La visite au Maroc du Special Olympics international, a estimé Mme Hassar, est une occasion pour échanger les vues sur les moyens de promouvoir le sport des handicapés mentaux au Maroc. Lesquels moyens sont de nature à réaliser les objectifs des programmes nationaux pour augmenter le nombre des sportifs pour qu’il atteigne 8.000 dans les 5 années à venir.
La présidente déléguée du SOM a exprimé son espoir que la visite des membres du Spécial Olympics international, au Maroc, constitue un point de départ pour donner une forte impulsion au programme national. Il s’agit notamment de mobiliser tous les moyens matériels et humains nécessaires à la réalisation dans la pratique des objectifs et plans, pour offrir la possibilité aux sportifs et champions handicapés mentaux de participer à toutes les compétitions nationales et internationales.
A l’issue de cette réunion, le SG du Special Olympics international, M. Abdelouahab a offert à SAR la princesse Lalla Amina, un présent symbolique. Il a précisé également qu’après avoir examiné son programme dans les six régions, l’Olympics international a décidé de mettre en oeuvre un projet Pilote au Maroc et en Iran, soulignant que l’objectif du spécial Olympics international sera dans l’avenir, d’appliquer un programme avec des fondements économiques au lieu de compter sur des aides et des oeuvres de bienfaisance, et ce à travers un programme ambitieux élaboré sous la présidence de SAR la princesse Lalla Amina.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *