Sahara : Kabila soutient la position du Maroc

Dans un communiqué conjoint, rendu public mercredi 1er mars, à l’issue de la visite officielle de SM le Roi Mohammed VI en RDC, le président Kabila a souligné son "soutien à toute solution politique, négociée, consensuelle et définitive à la question du Sahara dans le cadre de la souveraineté et de l’intégrité territoriale du Maroc".
Concernant la question de l’immigration illégale, les deux pays ont considéré que le traitement de ce phénomène doit se faire dans "un cadre global est multidimensionnel privilégiant les préoccupations liées au développement et au progrès social".
Le président Kabila a salué, à cet égard, l’initiative d’abriter, dans les prochains mois au Maroc, une conférence ministérielle euro-africaine sur la migration et le développement afin de mettre en place une stratégie adéquate pour le traitement de ce phénomène. Les deux chefs d’Etat ont, par ailleurs, réitéré leur volonté commune de mettre en valeur le capital humain des pays africains à travers une solidarité agissante et en soutenant une politique de proximité sociale efficiente permettant un développement humain qui préserve la dignité de l’homme africain.
Les deux chefs d’Etat ont eu un large échange de vues sur les questions de coopération bilatérale ainsi que sur la situation en Afrique, au Moyen-Orient et dans le reste du monde.
"A ce sujet, une large convergence de vues s’est dégagée sur les questions internationales, notamment en ce qui concerne les crises et les conflits sur le continent africain. A cet effet, ils ont exhorté les parties en conflit à privilégier la voie du dialogue et de la concertation pour parvenir à une solution pacifique de ces crises", lit-on dans le communiqué. Tout en se félicitant de l’excellence des relations qui existent entre les deux pays, les deux chefs d’Etat ont manifesté leur ferme volonté d’approfondir et de développer davantage leur coopération. Les deux chefs d’Etat ont également décidé de mettre en commun leurs expériences respectives en matière d’agriculture, des forêts, de l’eau, de l’environnement, de l’énergie, des mines et de la géologie. A cet égard, ils ont convenu de réunir, dans les meilleurs délais la sixième session de la Commission mixte afin de faire le bilan de la coopération et de projeter de nouvelles formes d’échanges.
Considérant le rôle capital dévolu au secteur privé dans la dynamisation des échanges commerciaux et en vue de rehausser le niveau des relations économiques  et de partenariat entre le Royaume du Maroc et la République démocratique du Congo, les deux chefs d’Etat ont invité les opérateurs économiques privés des deux pays à s’impliquer de manière active et efficiente afin d’imprimer à la coopération maroco-congolaise l’impulsion nécessaire à sa promotion. Les deux chefs d’Etat se sont réjouis des résultats réalisés en matière de la formation des cadres, qui représente l’un des volets essentiels de la coopération maroco-congolaise.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *