Jarmouni offre la victoire au WAC

Jarmouni offre la victoire au WAC

Le Wydad de Casablanca (WAC) a réalisé une bonne opération en remportant samedi au complexe Mohammed V son duel face à la formation des FAR (1-0). Petite victoire certes, mais un grand bol d’air pour les « Rouges » à l’heure où ils se préparent pour effacer leur défaite en match aller des huitièmes de finale de la Ligue des champions contre les Ivoiriens de l’ASEC
(2-0).
Comptant pour la 24ème journée du championnat national de première division de football
(GNFE-1), ce match a mis beaucoup de temps avant de véritablement démarrer, les deux équipes – prudentes à l’extrême – ayant hésité à desserrer l’étau.
Du côté du Wydad, l’entraîneur Ladislas Lozano avait opté pour une stratégie de jeu offensive en mettant en place un schéma tactique assez risqué. Avec trois milieux de terrains soutenus par deux latéraux, le technicien français misait sur l’attaque comme meilleur moyen d’aborder la rencontre. Un schéma tactique qui rend son équipe vulnérable en cas de contre-attaque. C’est d’ailleurs ce qui s’est passé durant les vingt premières minutes.
La formation militaire qui voulait s’approcher du leader, l’Olympique de Khouribga, s’est, en effet, montrée très prudente. L’équipe des FAR, avec sa ligne défensive renforcée, espérait surprendre le WAC tout en assurant ses arrières.
La formule a failli marcher s’il n’y avait pas ces erreurs techniques qui empêchaient la concrétisation de quelques occasions de but ayant marqué la première période.
La deuxième mi-temps n’allait pas devoir démentir la première, si le gardien Tarik Jarmouni n’avait pas commis l’irréparable. Cinq minutes seulement après la reprise du jeu, l’attaquant du WAC Hakim Ajraoui récupère un ballon mal capté par le keeper suite à frappe de Mourad Fellah et marque l’unique but de la rencontre. Le match a, ensuite, connu une atmosphère de compétition bien différente. Les visiteurs ont mis toutes leurs forces dans la bataille pour renverser la situation, mais sans toutefois y parvenir. Et pour permettre à son équipe de conserver son avantage, l’entraîneur français Ladislas Lozano a renforcé la ligne défensive des «Rouges» en faisant entrer en jeu un défenseur supplémentaire.
Dans le dernier quart d’heure, le match sera quasiment bloqué en milieu de terrain. Aucune occasion, même pas minime, ne se présentera ni pour le Wydad, qui battait en retrait, ni pour l’équipe des FAR, qui tentait à sauver le match.
L’entraîneur du Wydad, Ladislas Lozano, s’est dit satisfait de la prestation de ses hommes. «C’est vrai que cette victoire est survenue après une frappe qui n’était pas dangereuse. Mais c’est le foot. L’important, c’est qu’on a su gérer la rencontre et maintenir notre avantage jusqu’au bout», a-t-il affirmé. Pour le technicien français, l’équipe du WAC est dans la bonne voie. «J’ai remarqué que depuis mon premier match avec le WAC jusqu’aujourd’hui, l’équipe évolue. On est sur le droit chemin et c’est une bonne chose», a poursuivi Ladislas Lozano. 
Dans les autres matchs avancés de cette journée, l’Olympique de Khouribga n’a fait qu’une bouchée de l’Olympic de Safi (3-0), l’AS de Salé s’est inclinée face à l’Ittihad Zemmouri de Khémisset (1-2) tandis que le Kawkab Marrakech et la Jeunesse de Massira se sont neutralisé (0-0).

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *