Relance et renaissance de Jemaâ El Fna : Un spectacle réussi

Relance et renaissance de Jemaâ El Fna : Un spectacle réussi

Pendant près de 4 heures la place Jemaa El Fna s’est vue investie d’un spectacle unique en sons et couleurs animé par pas moins de douze troupes d’artistes : les anciens de la Halka, gnawis, ghiwanis, acrobates, conteurs tous ensemble vibrent dans cette renaissance et relance et de la place Jemaa El Fna classée par l’Unesco chef-d’œuvre du patrimoine oral et culturel immatériel de l’humanité.

Ce samedi 24 octobre 2020 incarnera une date mémorable dans cette initiative conjointe du Centre de développement de la région de Tensift (CDRT) et de l’Association Le Grand Atlas (AGA) avec la coordination et la pleine collaboration de la wilaya de Marrakech-Safi, pour redonner non seulement l’espoir à travers cet élan solidaire, altruiste et charitable que des dizaines d’artistes touchés par l’explosion de la pandémie, démunis et sans ressources, attendaient impatiemment.

Les initiateurs de cet évènement caritatif et plus que solidaire trouvent heureusement cette nouvelle formule pour réinventer les attractions de cette mythique place dans un élan spécifique de solidarité avec les artistes de la célèbre place Jemaa El Fna victimes de la crise pandémique et gravement touchés par son explosion inattendue, afin de leur redonner l’encouragement nécessaire, mais aussi le remerciement et la reconnaissance qu’ils méritent dans le combat de la survie quotidienne.
Les artistes ont pu profiter de charitables enveloppes grâce aux donateurs dévoués des deux associations. Ce fut un véritable fonds d’urgence de solidarité, le président du CDRT, Ahmed Chehbouni, souligne par ailleurs «que cet événement vise en premier lieu à soutenir matériellement les artistes de la place, qui ont dû vider les lieux pour se conformer aux consignes des autorités compétentes en attendant des jours meilleurs».

Un spectacle grandiose et réussi au-delà de toute espérance. Durant 4 heures un collectif d’artistes enchanta aussi bien le public habituel que les nombreux touristes, pour contrer les effets néfastes socio-économiques des secteurs culturel, artistique et touristique, sur l’une des plus célèbres places du monde tantôt spirituelle, traditionnelle cosmopolite et mystérieuse Jemaa El Fna la noctambule trône depuis mille ans dans l’impériale et oasis ocre Marrakech qui alimente et ressource ses admirateurs par ses influences séculaires qui l’ont traversée et, avec une confondante virtuosité, fait la synthèse entre son passé ancestral et le présent via son authentique hospitalité appréciée par les visiteurs venus du monde entier.

La pandémie a invité ces artistes aux seuils de la terreur du virus lui-même, mais également de toutes celles qu’il peut engendrer et surtout sur l’inégalité financière et l’impuissance face à ce fléau, puisqu’ils se sont trouvés du jour au lendemain démunis et au front d’une impitoyable «guerre» avec un ennemi microscopique.
Pendant près de 4 heures la place Jemaa El Fna s’est vue investie d’un spectacle unique en sons et couleurs animé par pas moins de douze troupes d’artistes : les anciens de la Halka, gnawis, ghiwanis, acrobates, conteurs tous ensemble vibrent dans cette renaissance et relance et de la place Jemaa El Fna classée par l’Unesco chef-d’œuvre du patrimoine oral et culturel immatériel de l’humanité qui fut totalement désertée par les fidèles touristes aussi bien que les visiteurs nationaux habituels.

Après des circonstances socio-économiques scabreuses ainsi que les restrictions du confinement, la place Jemaa El Fna s’étoffe à nouveau et se réinvente vers un nouveau retour à la normale grâce aux nouvelles recettes des artistes et de tous les professionnels de l’évènementiel de la ville.

Il reste non moins vrai que l’heure reste à la prudence. La longue parenthèse des règles sanitaires n’est pas finie, mais les créateurs, artistes et professionnels d’événements s’adapteront avec de «nouvelles recettes» dans le respect des plus strictes consignes de distanciation et de port du masque. A cet effet les deux Associations ont mené une campagne de sensibilisation aux grands dangers de la pandémie du coronavirus, soulignant avec force les moyens bénéfiques pour s’en prémunir et joignant le geste à la parole par la distribution de quelque 2.000 masques aux visiteurs nationaux et étrangers venus nombreux pour assister à cette merveilleuse relance de la reprise et du réveil artistique et culturelle de Jemaa El Fna Musée de spectacles vivants pour assouvir la soif d’un public d’ici et d’ailleurs.

 

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *