Accueil Economie 10 idées prémonitoires pour la finance en 2023
Economie

10 idées prémonitoires pour la finance en 2023

Inédit. Le leader de l’analytique et de l’intelligence artificielle, SAS, vient de présenter les tendances qui auront le plus d’impact sur les organisations du secteur financier au cours de l’année 2023. En voici la teneur.

En plein contexte marqué par les inquiétudes liées à la récession économique et les tensions géopolitiques à l’échelle mondiale, le secteur des services financiers se prépare, d’après le leader de l’analytique et de l’intelligence artificielle, SAS, à une année 2023 «mouvementée». D’après SAS, certains de ses plus grands experts prédisent ce que les consommateurs, les sociétés financières et les autorités de contrôle peuvent anticiper au cours de l’année à venir. Il en ressort 10 idées prémonitoires.

La prévisibilité de retour
«2023 ne sera pas l’année du chaos. Elle marquera le retour d’une certaine prévisibilité. Les impacts économiques de la crise sanitaire mondiale étaient prévisibles : demande refoulée, marché du travail tendu et chaîne d’approvisionnement perturbée. La combinaison de ces facteurs devait alimenter l’inflation, entraînant des hausses de taux comme réponse politique évidente », affirme d’emblée dans ce sens Anthony Mancuso, directeur Risk Solutions Consulting.

Une nouvelle ère d’engagement
Dans ce sens, Stu Bradley, Senior Vice President of Fraud and Security Intelligence, prédit que « l’augmentation des pertes dues à la fraude et la tendance à l’automatisation motiveront une gouvernance centralisée des solutions disparates ainsi que la consolidation des capacités décisionnelles lors de l’intégration et tout au long du parcours client».

De toute évidence, les leaders des services financiers reconnaissent l’opportunité de renforcer la résilience à long terme, même s’ils résistent à la tempête à venir.

Des « entreprises zombies » ?!
Le relèvement du taux débiteur par Bank Al-Maghrib, à l’image des banques centrales dans le monde, notamment la Banque centrale européenne et la Réserve fédérale des États-Unis, poussera les banques locales à s’aligner en rehaussant les taux des crédits. Ceci pourrait, selon SAS, pousser à une exacerbation de la situation financière des entreprises, en particulier parmi les dénommées «entreprises zombies» car les emprunts deviennent plus chers et moins abondants.

Plus de résilience des banques
Dans le contexte de turbulences économiques actuelles, l’on s’attend, d’après la même source, à ce que les institutions financières se retirent des initiatives environnementales, sociales et de gouvernance (ESG). «De toute évidence, les leaders des services financiers reconnaissent l’opportunité de renforcer la résilience à long terme, même s’ils résistent à la tempête à venir. Avec l’ESG comme étoile polaire, les banques pourraient sortir de cette récession plus résolues sur le plan budgétaire – et celles qui mènent la révolution ESG récolteront sans aucun doute la récompense supplémentaire d’avoir renforcé la confiance et la fidélité des clients dans le processus», estime Alex Kwiatkowski, directeur Global Financial Services.

De la cryptomonnaie
Les forces de l’ordre et les régulateurs affineront leur capacité à comprendre le mouvement et l’échange de fonds illicites. « Ceci tout en améliorant ainsi la capacité de l’industrie à trianguler la traite des êtres humains, le trafic de drogue, le blanchiment d’argent et d’autres activités criminelles avec rapidité et précision», explicite Dan Barta, consultant principal en Fraud and Financial Crimes.

Essor des API et du cloud computing
Les institutions financières se tourneront, d’après Martin Zorn, Managing Director Risk Research and Quantitative Solutions, « vers les API (les interfaces de programmation d’applications) et d’autres outils pour corriger ou remplacer les liens faibles au fur et à mesure qu’ils seront détectés ».

Du changement climatique
«Au fur et à mesure que les risques financiers liés au changement climatique seront mieux compris, les banques commenceront à les intégrer dans les prêts hypothécaires et les prêts aux entreprises», confirme Naeem Siddiqi, Senior Advisor for Risk Research and Quantitative Solutions.

Lutte contre le blanchiment d’argent
Dans ce sens, SAS évoque les cellules de renseignement financier (CRF) qui sont présentes sur les marchés mondiaux depuis plus d’une année. « Citons dans ce sens l’exemple du Singapour, de l’Allemagne et du Canada en tant que précurseurs probables pour déclencher la première vague de modernisation qui stimulera une innovation anti-blanchiment plus large axée sur l’intelligence artificielle et les capacités en temps réel», lance Shaun Barry, directeur globlal, Fraud and Security Intelligence dans cette logique.

Une opportunité pour les start-up de la fintech
A ce propos, Norman Black, directeur, EMEA Insurance Solutions assure : «Alors que les écosystèmes commerciaux évoluent vers un mode opératoire plus régional, les entreprises œuvrant dans le monde des services financiers ajusteront leurs stratégies et opérations rapidement et de manière pragmatique ».

Renaissance de l’analyse par scénarios
« Loin d’être une sortie statique, le scénario deviendra une sortie dynamique de modèles de risque dédiés», affirme Christian Macaro, Principal Risk Solutions Advisor. Des sujets tels que la création de scénarios, la perturbation de scénarios, l’analyse des risques associés à un scénario donné et la reverse-ingénierie d’un scénario pourront répondre aux questions laissées sans réponse par les approches traditionnelles.

Articles similaires

Dévoilé à l’occasion de sa journée mondiale : Un ouvrage inédit sur les enjeux numériques pour la douane

Les cyberfraudeurs réagissent très rapidement aux évolutions des législations, des règlements et...

Agriculture durable : Les avancées du Maroc en matière de micro-irrigation présentées à Dakhla

Micro-irrigation  » Cette rencontre internationale, scientifique et technique constitue l’occasion pour de...

Tendances futures : Cyberattaques, les prédictions de Kaspersky pour 2023

Menace persistante. » Les cyberattaques restent une menace constante et ne présentent aucun...

Souveraineté alimentaire : L’expérience marocaine mise en avant à Dakar

Aziz Akhannouch a mis en avant la politique publique importante dans le...

EDITO

Couverture

Nos supplément spéciaux

Articles les plus lus

Jouer est une maladie