970x250

Groupe Al Omrane : 4,48 milliards de dirhams investis en 2021

Groupe Al Omrane : 4,48 milliards de dirhams investis en 2021

Le Conseil de Surveillance du Groupe Al Omrane a tenu son conseil de surveillance mercredi 29 juin sous la présidence de Fatima Ezzahra El Mansouri, Ministre de l’Aménagement du Territoire National, de l’Urbanisme, de l’Habitat et de la Politique de la Ville.

L’occasion étant d’apprécier le bilan de l’année 2021 et le plan d’action 2022. Lors de son mot d’ouverture, Madame la Ministre a déclaré que «le secteur de l’habitat est un secteur stratégique qui bénéficie de la Haute Sollicitude Royale et renforcé également par la Constitution 2011 qui a érigé le droit des citoyens à un logement décent au même titre que leurs droits à la santé, à l’emploi et à l’éducation ».

Et de poursuivre que « sa contribution au niveau social et économique est d’une grande importance qui a montré sa résilience, durant cette conjoncture difficile qui nous oblige à mettre en place un plan de relance». La ministre annonce, par ailleurs, le lancement imminent d’un dialogue national et régional afin de mettre en place un nouveau produit de logements pour toutes les couches sociales en priorisant les personnes vulnérables et la classe moyenne. Mme Mansouri a salué par la même occasion la résilience du Groupe Al Omrane indiquant avoir investi 4,48 milliards de dirhams et 4,10 milliards de dirhams de chiffres d’affaires.

En effet, en dépit d’une année 2021 qui continuait de souffrir des effets persistants de la crise sanitaire, le Groupe a pu en limiter les effets, grâce à la poursuite de la mise en œuvre de son plan de relance d’activités initié une année plus tôt, et l’appui de ses partenaires institutionnels. En application des Hautes Orientations Royales pour la relance et le soutien de l’économie nationale, et des politiques gouvernementales mises en œuvre à cet effet, le Groupe al Omrane s’est engagé rapidement aux côtés du Ministère de l’Aménagement du Territoire National, de l’Urbanisme, de l’Habitat et de la Politique de la Ville et des acteurs territoriaux, sur le redémarrage des chantiers, en prenant toutes les mesures nécessaires pour maintenir les efforts de leur dynamisation, et soutenir ses différents prestataires de services, entreprises, partenaires économiques et acteurs de son écosystème. C’est ainsi que le Groupe a pu être en phase avec les niveaux de performance prévus pour 2021.

Le Conseil de Surveillance est dans ce cadre revenu sur les résultats du Groupe pour l’année 2021 qu’il a jugé positifs, particulièrement dans cette conjoncture spéciale que traverse le pays, et appelé le Groupe à poursuivre son engagement avec la même détermination pour l’année en cours. Le Conseil de Surveillance a également après discussion valider les budgets 2022 du Groupe et ses plans d’actions 2022 et triennaux. Lors des travaux du Conseil, ce dernier a noté avec satisfaction les avancées significatives enregistrées dans les divers chantiers de réformes engagées par Al Omrane, que ça soit au niveau stratégique, ou de modernisation des pratiques de gestion, ou encore de l’utilisation de la digitalisation comme support à la simplification des procédures, de proximité du client, prestataires ou partenaires institutionnels.

Le Conseil a noté également avec grand intérêt les développements enregistrés par le Groupe dans son engagement dans les domaines de la durabilité et de la responsabilité sociétale et environnementale, appelant à maintenir cette dynamique. Des efforts qui ont valu d’ailleurs au Groupe des distinctions remarquables comme le Prix Hassan II pour l’Environnement et le Trophée Label RSE-CGEM.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.