Le HCP a sondé les avis des marchands non financiers et grossistes : Des anticipations positives formulées au deuxième trimestre

Le HCP a sondé les avis des marchands non financiers et grossistes : Des anticipations positives formulées  au deuxième trimestre

Les carnets de commandes des services marchands non financiers ont été jugés d’un niveau inférieur à la normale par 39% des chefs d’entreprises.

L’activité du secteur des services marchands non financiers devrait être stable au deuxième trimestre. Une anticipation faite par 64% des chefs d’entreprises opérant dans ce secteur ayant participé à l’enquête de conjoncture trimestrielle du Haut-Commissariat au Plan. «Ces anticipations seraient dues, d’une part, à l’amélioration prévue dans les branches des transports aériens et des transports terrestres et transport par conduites et, d’autre part, à la baisse prévue dans les activités de l’hébergement, des activités de location et location-bail et des activités des agences de voyages, voyagistes, services de réservation et activités connexes», relève-t-on du Haut-Commissariat au Plan.

S’agissant de la demande, les perspectives tendent vers une stabilité. Une prévision formulée par 64% des patrons au moment où 79% autres tablent sur une stagnation des effectifs employés. Il est à noter que 62% des patrons interrogés avaient attesté d’une baisse de leur activité au premier trimestre de l’année. «Cette évolution aurait été le résultat, d’une part, de la baisse d’activité enregistrée au niveau des branches des télécommunications, des transports aériens et de l’hébergement et, d’autre part, de la hausse d’activité enregistrée au niveau des branches de l’entreposage et services auxiliaires des transports et des transports terrestres et transport par conduites», peut-on déduire du HCP. Le taux d’utilisation des capacités de prestation (TUC) du secteur se serait établi à 75% au titre des trois premiers mois de l’année. Pour ce qui est des carnets de commandes des services marchands non financiers, ils ont été jugés d’un niveau inférieur à la normale par 39% des chefs d’entreprises.

L’emploi aurait connu par ailleurs une baisse au premier trimestre selon 28% des patrons participant à l’enquête du HCP. Cette enquête a également couvert le secteur du commerce de gros. Les anticipations émises à ce propos convergent vers une augmentation du volume global des ventes au deuxième trimestre de l’année.
C’est ce qu’ont confirmé 29% des grossistes interrogés au moment où 24% autres s’attendent à une baisse. Se référant au Haut-Commissariat au Plan, cette évolution serait principalement attribuable, d’une part, à la hausse des ventes dans les «commerce de gros d’équipements de l’information et de la communication» et le «commerce de gros d’autres équipements industriels» et, d’autre part, à la baisse des ventes dans le «Commerce de gros de produits agricoles bruts et d’animaux vivants».

En ce qui concerne les commandes prévues pour le deuxième trimestre de l’année, 58% des grossistes estiment qu’elles seraient d’un niveau normal tandis que 31% d’entre eux les voient inférieures à la normale. L’emploi devrait pour sa part se stabiliser, et ce selon 79% des grossistes participant à l’enquête.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *