Maroc-Turquie : Des chiffres très révélateurs…

Maroc-Turquie : Des chiffres très révélateurs…

• Compte tenu des fluctuations du taux de change, les chiffres en dirham (import-export et volume global) montrent une hausse d’environ 3,9% en 2012, alors que ceux en dollar présentent une baisse de près -2,8%.

• La balance commerciale entre le Maroc et la Turquie est déficitaire au détriment du Maroc bien avant l’entrée en vigueur de l’ALE.

• La tendance à la hausse des échanges s’est maintenue entre 2005 et 2012 puisque le volume global des échanges est passé de 4,33 milliards de dirhams (488,3 millions de dollars) en 2005 à 12,71 milliards de dirhams (1,51 milliard de dollars) en 2012. Cette tendance a été accentuée à partir de 2006 avec des taux de croissance dépassant les 22% à l’exception de l’année 2009 (impact de la crise économique) et 2012.

• La quasi-stagnation du volume global enregistrée en 2012 s’explique, entre autres, par la baisse des importations de fils, barres, profilés et des demi-produits en fer et des exportations de plomb et ouvrages en plomb et de voitures industrielles.

• Au titre de l’année 2012, les exportations marocaines ont atteint 2,91 milliards de dirhams (346,5 millions de dollars) contre 2,80 milliards de dirhams (342,6 millions de dollars) en 2011.

• Parallèlement, les importations ont atteint 9,8 milliards de dirhams (1,13 milliard de dollars) en 2012 contre 9,44 milliards de dirhams (1,17 milliard de dollars) en 2011.

• S’agissant de l’évolution moyenne annuelle de 2005 à 2012 les importations ont augmenté de 19%, les exportations de 30% et le volume global de 20%. Malgré le taux de croissance des exportations enregistré, le volume actuel ne permet pas de réduire le déficit structurel avec la Turquie.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *