Maroc-Turquie : Des chiffres très révélateurs…

Maroc-Turquie : Des chiffres très révélateurs…

• Compte tenu des fluctuations du taux de change, les chiffres en dirham (import-export et volume global) montrent une hausse d’environ 3,9% en 2012, alors que ceux en dollar présentent une baisse de près -2,8%.

• La balance commerciale entre le Maroc et la Turquie est déficitaire au détriment du Maroc bien avant l’entrée en vigueur de l’ALE.

• La tendance à la hausse des échanges s’est maintenue entre 2005 et 2012 puisque le volume global des échanges est passé de 4,33 milliards de dirhams (488,3 millions de dollars) en 2005 à 12,71 milliards de dirhams (1,51 milliard de dollars) en 2012. Cette tendance a été accentuée à partir de 2006 avec des taux de croissance dépassant les 22% à l’exception de l’année 2009 (impact de la crise économique) et 2012.

• La quasi-stagnation du volume global enregistrée en 2012 s’explique, entre autres, par la baisse des importations de fils, barres, profilés et des demi-produits en fer et des exportations de plomb et ouvrages en plomb et de voitures industrielles.

• Au titre de l’année 2012, les exportations marocaines ont atteint 2,91 milliards de dirhams (346,5 millions de dollars) contre 2,80 milliards de dirhams (342,6 millions de dollars) en 2011.

• Parallèlement, les importations ont atteint 9,8 milliards de dirhams (1,13 milliard de dollars) en 2012 contre 9,44 milliards de dirhams (1,17 milliard de dollars) en 2011.

• S’agissant de l’évolution moyenne annuelle de 2005 à 2012 les importations ont augmenté de 19%, les exportations de 30% et le volume global de 20%. Malgré le taux de croissance des exportations enregistré, le volume actuel ne permet pas de réduire le déficit structurel avec la Turquie.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *