Le Maroc prend part au quarantenaire de la BID

Le Maroc prend part au quarantenaire de la BID

Les réunions annuelles sont souvent l’occasion de dresser des bilans et de financer des projets. Cela a été le cas pour la délégation marocaine qui a participé le 25 juin dernier à la 39ème session plénière des conservateurs de la Banque islamique pour le développement (BID). La réunion, tenue à Jeddah en Arabie Saoudite, a été fort fructive pour le Maroc.

Le ministre de l’économie et des finances, Mohamed Boussaid, qui a présidé la délégation nationale, a pu parapher, avec le Fonds arabe pour le développement économique, un accord de soutien pour le projet de mise en place d’un centre de désalinisation d’eau de mer, dans la région de Chtouka-Ait Baha au Maroc. La convention concerne un prêt de 1,5 milliard de dirhams qui sera alloué au projet. Signalons que l’ouverture de la 39ème réunion a été marquée cette année par la célébration du quarantenaire de la BID.

Les ministres de l’économie des Etats membres sont revenus sur les acquis et bilan de la banque, ainsi que sur ses perspectives stratégiques, notamment pour les 10 prochaines années. Boussaid, lors de son allocution, s’est déclaré profondément satisfait des réalisations de l’institution islamique, en particulier en Afrique ou dans le monde musulman.

Le ministre marocain a appelé à la nécessité de poursuivre cet effort d’accompagnement afin d’alléger les dettes extérieures des pays membres et continuer à soutenir leurs projets d’assainissement sectoriel pour un développement efficace.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *