Gestion des déchets post-Aïd – Période festive sous haute surveillance sanitaire : Casa Baïa monte au créneau

Casablanca Baïa se mobilise pour un Aïd Al-Adha propre et en sécurité.

Plus de 5.200 agents seront mobilisés lors de l’événement pour la mise en oeuvre d’un plan d’actions dédié à la gestion des déchets de l’Aïd (bétails, foin, charbon) et des deux jours qui le suivront.

Les responsables de l’opérateur s’engagent à renforcer les prestations en termes de balayage manuel, de balayage et lavage mécanique. Le nettoyage des places et des placettes est également prévu dans le plan d’actions. Les équipes s’engagent, également, au renforcement des prestations de collecte et d’optimisation des circuits incluant les points de transfert.

Les actions, lors du deuxième et troisième jour de l’Aïd, seront principalement consacrées à la désinfection justement des points de transfert. 120 tonnes de sacs  pour les déchets seront, par ailleurs, distribuées entre les arrondissements, les préfectures en plus des 1.200 associations et les délégataires.

La direction de Casa Baïa prévoit, à 8 jours de la fête religieuse, une campagne de communication digitale, compte tenu de l’épidémie encore installée. Telles que conçues, les actions de sensibilisation se feront en tenant compte du facteur proximité et ce, dans le respect des mesures de prévention sanitaires anti Covid-19.

A leur tour, les associations, arrondissements et préfectures assureront la sensibilisation lors de la distribution des sacs. Enfin, les responsables de Casa Baïa comptent capitaliser sur le guide élaboré conjointement par le ministère de l’intérieur et celui de l’agriculture et de la pêche maritime pour sensibiliser davantage les citoyens, lors de cette période festive sous haute surveillance sanitaire.

Un nouveau matériel a été acquis pour atteindre les objectifs assignés au plan d’actions.

A suivre…

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *