SociétéUne

Inauguration du nouvel abattoir de Rabat et régions

© D.R

Le ministre de l’agriculture, de la pêche maritime, du développement rural et des eaux et forêts, Mohammed Sadiki, a procédé, mardi dans la commune de Bouknadel, à l’inauguration de l’abattoir régional de Rabat-Salé-Skhirat-Témara d’une capacité de 30.000 tonnes par an.

L’inauguration de cette nouvelle infrastructure dédiée au développement de la filière viande rouge dans la région, qui s’est déroulée en présence notamment du wali de la région Rabat-Salé-Kénitra et gouverneur de la préfecture de Rabat, du président du conseil de la région Rabat-Salé-Kénitra, du président de la Chambre régionale d’agriculture et des professionnels du secteur, s’inscrit dans le cadre de l’amélioration et de la modernisation des circuits de distribution du Plan agricole régional de la stratégie Génération Green, indique un communiqué du ministère.
Basé au niveau de la commune territoriale de Bouknadel sur une superficie de 4 hectares, dont 15.000 m2 couverts, ce nouvel abattoir a mobilisé une enveloppe budgétaire totale de 267 millions de dirhams, a précisé la même source, soulignant que ce mégaprojet vise à répondre aux besoins croissants des populations des préfectures de Rabat-Salé et de Skhirat-Témara en matière de traitement et de commercialisation des viandes rouges et produits animaux répondant aux normes sanitaires.
Fruit d’une étroite collaboration entre les différentes entités locales et des partenaires institutionnels, ce nouvel abattoir traduit l’implication et l’engagement des autorités locales et des partenaires institutionnels à soutenir le développement économique et agricole des préfectures de Rabat, Salé et Skhirat-Témara.
La capacité du nouvel abattoir de la région est estimée à 30.000 tonnes par an (500 bovins et 1000 ovins par jour, ainsi que des dromadaires), ce qui en fait une infrastructure importante pour la préparation et la commercialisation des viandes rouges et l’approvisionnement en matières premières des industries agroalimentaires régionales et nationales. Le nouvel abattoir dispose de chambres froides, d’une zone de stabulation des animaux, de chaînes et des installations d’abattage nouvelle génération, des espaces administratifs, des cafés et restaurants, ainsi qu’une station de traitement des eaux usées, selon le communiqué.
De même, cet abattoir régional dispose d’une station pour le traitement du sang, la première du genre, qui répond aux normes et exigences en vigueur, a relevé la même source, précisant que les camions sont équipés pour transporter les viandes dans le respect de la chaîne du froid. Par ailleurs, les nouveaux «abattoirs de la région» exploitent un système numérique qui permet l’identification et le suivi du cheptel depuis les étables jusqu’à la commercialisation des viandes et sous-produits, en passant par l’abattage, ce qui permet de s’assurer du respect des normes de l’Office national de la sécurité sanitaire des produits alimentaires (ONSSA) tout au long de la chaîne et fournissent au consommateur les informations nécessaires.

Le nouvel abattoir régional sera pleinement opérationnel dans les jours à venir et sera géré par la Société de développement local (SDL) «Rabat Salé Témara Prestations et Développement». Le Plan agricole régional de la stratégie Génération Green vise à atteindre une production de 100.000 tonnes de viandes rouges par an à l’horizon 2030, la création de 5 abattoirs agréés, conformément aux normes de sécurité sanitaire, 6 marchés à bestiaux modèles ainsi que d’autres projets dans le cadre de l’agrégation et du partenariat public-privé, permettant un meilleur contrôle et intégration des différents maillons de la chaîne, du producteur au consommateur.
Le ministère adopte cette stratégie en partenariat avec le ministère de l’intérieur et en parfaite coordination et harmonie avec les professionnels dans le cadre du contrat programme signé avec la Fédération interprofessionnelle des viandes rouges (Fiviar), pour répondre aux besoins croissants de la population des préfectures de Rabat, Salé et Skhirat-Témara en matière de préparation et de commercialisation des viandes rouges conformément aux normes sanitaires en vigueur, rappelle le communiqué.

Articles similaires

ActualitéUne

INDH: un 19ème anniversaire sous le signe de la sensibilisation et de la mobilisation sur l’importance vitale des 1000 premiers jours de la vie d’un enfant

L’Initiative Nationale pour le Développement Humain (INDH) célèbre, samedi, le 19ème anniversaire...

ActualitéSociétéUne

Ait Taleb lance à Boujdour les services de six centres de santé urbains et ruraux

Le ministre de la Santé et de la Protection sociale, Khalid Ait...

EconomieUne

Écotourisme : Trois sites bientôt aménagés à Ifrane

Le Maroc compte plusieurs zones forestières et a conçu une stratégie (Forêts...

ActualitéUne

L’ambassadeur Amrani rencontre Ajay Banga: ferme volonté de renforcer la coopération entre la Banque mondiale et le Maroc

Moins d’un an après avoir organisé avec succès ses Assemblées annuelles à...