Un département ministériel leur a été dédié : Les Marocains du monde au cœur de la sollicitude Royale

Un département ministériel leur a été dédié : Les Marocains du monde au cœur de la sollicitude Royale

De nombreux dispositifs sont mis en place pour encourager la mobilisation des diverses compétences des Marocains du monde sur des besoins de développement prioritaire au Maroc.

Depuis son accession au Trône, le Souverain a veillé à impliquer l’ensemble des composantes de la société marocaine dans le grand projet de développement amorcé au Royaume. Les 5 millions de Marocains expatriés n’ont pas été écartés de ce chantier. Au contraire, une attention particulière a été accordée aux Marocains du monde. Cet intérêt s’illustre par la création d’un département ministériel qui leur a été dédié, en l’occurrence le ministre délégué auprès du ministre des affaires étrangères et de la coopération, chargé des Marocains résidants à l’étranger mis en place en 2002 sous le premier gouvernement de Driss Jettou.Depuis quatre ministres se sont succédé à ce département commençant par Nouzha Chekrouni, puis Abdelatif Maâzouz et Anis Birou pour arriver à l’actuel ministre Abdelkrim Benoutiq. De 2002 à ce jour, plusieurs actions et programmes ont été déployés pour resserrer les liens entre les Marocains résidant à l’étranger avec leur mère patrie, préserver leur identité nationale et consolider leur contribution dans leur droit dans leur pays d’accueil. Une journée nationale dédiée aux Marocains du monde a été instituée par Sa Majesté le Roi en 2003. Ainsi, la diaspora marocaine est à l’honneur chaque 10 août. Au-delà des célébrations, cette journée se veut une occasion de dialogue et d’échange sur les attentes des Marocains expatriés. Une étape annuelle également pour valoriser leur rôle au Maroc et dans les pays d’accueil. L’autre action périodique n’est tout autre que l’opération Marhaba qui depuis des dizaines d’années marque annuellement le retour des MRE au bercail. Tous les moyens sont mobilisés pour mener l’opération transit (du 5 juin au 15 septembre) dans de bonnes conditions. 2005, année des grandes décisionsEn novembre 2005, des décisions importantes ont été prises par le Souverain en faveur de la diaspora marocaine. Il a été décidé de renforcer la représentation des Marocains du monde au sein du Parlement, de mettre en place des circonscriptions électorales dans leur pays d’accueil et leur attribuer le droit de vote. Il a également été procédé à la création du Conseil supérieur de la communauté marocaine à l’étranger (CSCME).Une instance consultative où les Marocains du monde sont à jour des différents projets relatifs à la vie citoyenne et politique marocaine. Les services fournis aux MRE en constante amélioration Toutes ces ambitions ont été traduites dans une feuille de route prometteuse visant la mise en œuvre d’une série de programmes, d’initiatives et de mesures relatives à la promotion de l’aspect éducatif des Marocains du monde, à l’amélioration des services juridiques et administratifs qui leur sont offerts et la protection de leurs droits légitimes. Une amélioration notable de ces services a été observée ces dernières années que cela soit en termes de célérité de traitement, de qualité de service ou d’amélioration d’accueil. A l’instar du service Mouhafadati, lancé par l’Agence nationale de la conservation foncière. Parmi les facilités accordées, on note le droit attribué aux MRE de bénéficier du régime de la retraite au Maroc.Cette couverture concerne la pension de retraite, le décès et le rapatriement de la dépouille au Maroc en cas de décès. Pour améliorer les prestations fournies aux MRE il a été procédé récemment au lancement du guichet unique mobile. Il s’agit d’une série de rencontres établie dans différents pays d’accueil pour rapprocher les services administratifs des Marocains du monde et être à leur écoute. L’occasion étant de les orienter et les conseiller sur les procédures juridiques liées aux divers problèmes soulevés. Ces rencontres sont encadrées par des responsables du ministère de tutelle, ainsi que plusieurs ministères et institutions nationales concernés par les affaires des MRE.Les compétences de la diaspora mobiliséesLa mobilisation des compétences des Marocains résidant à l’étranger figure parmi les axes stratégiques autour desquels est conçue la vision dédiée aux Marocains du monde. De nombreux dispositifs sont mis en place pour encourager la mobilisation des diverses compétences des Marocains du monde sur des besoins de développement prioritaire au Maroc. L’idée étant également de les encourager à investir dans le pays d’origine contribuant ainsi au développement économique du pays. Parmi les actions phares on relève la création en 2017 de la 13ème région (MEM by CGEM). Il s’agit d’une plate-forme destinée aux Marocains entrepreneurs du monde. Ce territoire économique a pu développer sa visibilité et notoriété misant sur les compétences marocaines résidant à l’étranger et sur l’image d’un Maroc en marche. Fruit d’un partenariat fructueux entre le ministère délégué chargé des Marocains résidant à l’étranger et des affaires de la migration et la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM), la 13ème région MEM by CGEM a réussi à drainer en deux ans d’existence 489 adhérents. L’objectif étant d’atteindre prochainement 1.000 inscrits.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *