Automobile : La première usine TE Connectivity inaugurée à Tanger

Automobile : La première usine TE Connectivity inaugurée à Tanger

C’est le cas de TE Connectivity, leader mondial en matière de connectivité et de composants électroniques, qui y a procédé, mercredi 20 janvier, à l’inauguration de sa première usine en Afrique.  Intervenant à cette occasion, John Pryce, Senior vice-président et directeur général d’Automotive Europe, Moyen-Orient et Afrique (EMEA), l’ouverture de cette usine d’ensembles câblés vient après huit mois de travaux et pour un investissement de 4 millions de dollars (soit près de 38 millions dirhams) pour sa première phase de production. Grâce aux nouveaux travaux d’extension, dont le lancement est prévu pour bientôt, «l’usine passe avec la deuxième phase à une étape de production supérieure», a-t-il affirmé.

En attendant la mise en service de la deuxième tranche du projet, cette usine est actuellement opérationnelle, selon M. Pryce, sur une superficie de 2.100 m2, permettant la création de 400 nouveaux emplois et la génération d’un chiffre d’affaires de près de 110 millions de dirhams. Elle est centrée, pour cette première phase, sur les ensembles câblés destinés au marché local et la zone EMEA. «Cette première phase constitue l’amorce d’une évolution vers une production à plus forte valeur ajoutée», a indiqué Latifa Echihabi, secrétaire générale du ministère de l’industrie.

Concernant la deuxième phase de ce projet, celle-ci porte sur le développement de l’activité moulage pour la connectique et assemblage automatique pour un investissement de 300 millions de dirhams. Et ce pour servir aussi le même marché local et les autres constructeurs automobiles installés à l’étranger. Il est à rappeler que ce projet – qui s’inscrit dans le cadre de la signature, en 2015, d’un protocole d’accord entre le ministère de tutelle et TE Connectivity- est en harmonie avec les objectifs du plan d’accélération industrielle (PAI) (2014- 2020). «Il vient compléter l’écosystème du câblage  mis en place dans le cadre du PAI», a tenu à préciser Mme Echihabi.  
La responsable a poursuivi que ce projet contribue au renforcement de l’industrialisation par substitution aux importations d’intrants connecteurs.

Ce qui «va nous permettre de réduire nos importations en la matière, qui se chiffrent à près de 300 millions d’euros par an», a-t-elle dit.
Ayant son siège en Suisse, TE Connectivity est leader mondial de solutions de connectivité, de capteurs et de composants électroniques de haute précision pour le secteur de l’automobile, de l’aérospatiale, de la défense, de l’énergie et des télécommunications. «Le groupe prévoit de développer davantage ses activités au Maroc, notamment dans la connectique aéronautique et le centre d’ingénierie», selon les organisateurs. TE Connectivity dispose de quelque 90 sites de production et 21 centres de recherche, répartis dans plus de 150 pays et permettant d’employer dans leur ensemble plus de 80.000 personnes.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *