Autos infos

Nouveau Kia Carnival :5 étoiles aux crash-tests de la NHTSA
Voilà l’une des preuves concrètes et indiscutables que Kia Motors s’est hissé au rang des meilleurs constructeurs automobiles en matière de qualité de fabrication. En effet, la toute nouvelle génération de son monospace, le Carnival, vient de décrocher la note maximale de cinq étoiles lors de récents crash-tests accomplis par la NHTSA. La «National Highway Traffic Safety Administration», c’est cet organisme public chargé de la sécurité routière aux Etats-Unis et dont les crash-tests ressemblent à ceux de l’organisme indépendant EuroNCAP. Sauf que les collisions effectuées par la NHTSA sont un peu plus «sévères», qu’il s’agisse du choc frontal (effectué à 100% sur la face avant de l’auto, contre 50% chez EuroNCAP) ou du latéral (nettement plus violent). Mieux encore, une épreuve de renversement par catapultage est également réalisée pour simuler une situation de tonneaux. Et c’est lors de tous ces crash-tests que le Carnival de Kia s’est fortement illustré, décrochant cinq étoiles dans les deux collisions, frontale et latérale. Grâce à sa structure renforcée et son arsenal sécuritaire (dont 8 airbags), le Carnival a garanti à ses occupants (mannequins virtuels) un niveau de sécurité très élevé. Voilà donc un  énième argument de choc pour ce monospace à 7 places.

Ford Motor Company : production d’un nouveau V8 Diesel
Après plusieurs mois d’hésitation, les hauts responsables au sein de la Ford Motor Company ont donné leur aval au développement d’un tout nouveau moteur Diesel à huit cylindres. Aux Etats-Unis, ce type de motorisation n’a presque pas d’intérêt auprès de la clientèle locale, ce qui ne justifie alors pas d’importants coûts de développement. Sauf que d’autres marchés, comme ceux du Vieux Continent, restent assez demandeurs pour ces grosses cylindrées Diesel, qui restent l’une des spécialités des trois grands constructeurs allemands du haut de gamme.
Du coup, et au grand bonheur des «Fordistes» européens, la marque à l’ovale bleu a décidé de ressortir des placards son projet de V8 Diesel et de le faire aboutir. Et c’est désormais chose faite, puisque le premier exemplaire est sorti des chaînes d’assemblage de l’usine britannique de la marque, située à Essex (voir photo authentique). Exclusivement développé par les ingénieurs du centre de recherches accolé à cette usine, le nouveau V8 Ford est d’une cylindrée de 3.6 litre et recourt à une injection suralimentée par deux turbos. Ford n’en a ni révélé tous les détails, ni précisé quel modèle de sa gamme l’inaugurera. Vraisemblablement, il pourrait bien loger sous le capot de la future Mondeo, qui est prévue en 2007.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *