Câblage automobile : Sumitomo se renforce au Maroc

Câblage automobile : Sumitomo se renforce au Maroc

Bonne nouvelle pour l’industrie automobile marocaine. Afin de suivre l’évolution du secteur, le groupe industriel japonais Sumitomo Electric Industries (SEI), spécialiste des faisceaux de câbles et composants automobiles, à d’inauguré une nouvelle unité de production lundi à Ain Harrouda à Casablanca. Une installation effectuée en grande pompe et opérée via la filiale du groupe au Maroc Sews-Cabind.

 

Le Maroc hub pour le câblage automobile ?

La nouvelle usine est installée sur une superficie totale de 59.160 m2, dont 31.342 m2 de surface couverte. Plus de 8.000 m2 servent à abriter le service médical, le restaurant, les salles de prière, les sanitaires et les vestiaires. L’encadrement administratif bénéficie, quant à lui, d’une superficie d’environ 3.000 m2. Cette usine sert la stratégie du groupe qui consiste à faire du Maroc une plate-forme de ses exportations vers de nouveaux marchés tels que l’Amérique du Nord. Dans cette perspective, le géant japonais table sur la délocalisation de son activité d’approvisionnement et de production vers la plate-forme marocaine, plutôt que de continuer à importer d’Europe.

 

Huitième unité…

Le groupe nippon n’en est pas à son premier tour de main au Maroc. En effet, cette unité est la 8ème de son genre mise en place par SEI dans le Royaume. Un investissement qui a coûté la bagatelle de 283 millions de dirhams et qui permettra, à terme, de créer 300 emplois. Le groupe table d’ailleurs sur un chiffre d’affaires de 320 millions à l’horizon 2020. Le groupe emploie déjà 16.000 personnes et mobilise à lui seul 38% du total des postes d’emploi du secteur.

 

Fleuron national ?

Le câblage automatique apparaît comme le fleuron des secteurs de l’industrie nationale. Il emploie pas moins de 41.000 personnes dans 20 compagnies, dont les exportations ont enregistré une croissance annuelle à deux chiffres. En effet, le secteur s’est développé à hauteur de 23% par an entre 2009 et 2013. Ce pan de l’industrie génère 15 milliards de dirhams de chiffre d’affaires chaque année.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *