PROMO ALM
PROMO ALM

Endurance : Peugeot présente sa 908 hybride

Endurance : Peugeot présente sa 908 hybride

En marge de la dernière édition des 1.000 km de Silverstone, Peugeot a dévoilé en avant-première mondiale sa 908 HY hybride diesel-électrique qui permet de récupérer de l’énergie et est destinée à apparaître sur des courses d’endurance, peut-être dès 2009.
«Nous venons de faire la démonstration de la possible cohabitation entre le diesel et l’électrique sur une voiture de compétition», s’est réjoui le directeur général de Peugeot Jean-Christophe Collin après les premiers tours de roue du démonstrateur gris argent piloté par Nicolas Minassian.
«Il pourra être engagé ponctuellement en 2009, comme le spécifie le règlement dévoilé ce matin (samedi 13 septembre), à des fins de développement. Rien n’est encore décidé. On verra en marchant. Notre souhait est de courir vite mais il est sage d’apprendre», a ensuite précisé Michel Barge, directeur de Peugeot Sport.
«La vraie finalité, c’est 2011 avec les petits moteurs, a précisé Bruno Famin, directeur technique de la marque. Ca nous laisse du temps et le timing n’est pas mauvais».
Doté d’un moteur électrique qui relie la boîte de vitesses à des batteries via un boîtier de puissance qui commande le système, l’ensemble permettra de récupérer 5% de l’énergie dissipée au freinage du train arrière et d’amener 60 kw (80 ch) de puissance électrique, à ajouter à la puissance mécanique du diesel.
Pour un surpoids net de 45 kg, qui pourrait rapidement atteindre 35 kg, le système hybride pourrait agir lors d’une vingtaine de seconde par tour et réduire la consommation de 3%. «Un problème comme BMW en a été victime en F1 ne pourrait pas se produire sur cette voiture», a expliqué M. Famin alors que l’Automobile Club de l’Ouest (ACO), le matin même, a insisté sur la sécurité, et qu’un opérateur de la marque allemande, qui expérimente un système similaire, a récemment été victime d’un problème de surtension.
Le démonstrateur 908 HY, qui n’a pas encore roulé sur circuit, sera plus largement présenté lors du prochain Mondial de l’automobile.
«Rouler en électrique, c’est une sensation hors du commun», a témoigné le premier pilote du bolide silencieux dont le passage s’apparente à celui d’un TGV. «On sent bien la puissance électrique mais dans la ligne droite des stands, on entendait les roulements et les bruits des freins. Le système fonctionne à merveille».

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *