Euro NCAP : Bravo pour la C5, haro sur les pick-up

Euro NCAP : Bravo pour la C5, haro sur les pick-up

Jusqu’ici, l’Euro NCAP (l’organisme européen chargé d’évaluer le niveau de résistance des voitures) n’avait «passé au mur» que des véhicules de tourisme. Mais le mois dernier, trois pick-up ont fait l’objet des sévères crash-test dudit organisme et ce, dans la foulée parmi d’autres nouveautés. Il s’agit de l’Isuzu D-Max, du Nissan Navara et du Mitsubishi L200. Autant le dire tout de suite, seul ce dernier a fait preuve d’un bilan sécuritaire honorable. Le L200 est en effet le seul pick-up à avoir obtenu 4 étoiles (sur 5) en matière de protection des adultes. Ses deux rivaux, eux, ont affiché des scores particulièrement médiocres : 2 étoiles pour le pick-up d’Isuzu et seulement une pour le Nissan Navara. Du coup, l’organisme en question n’y est pas allé de main morte déclarant sur son site : «les crash-tests rigoureux de l’Euro NCAP ont révélé que la sécurité des véhicules dans cette catégorie (NDLR : les pick-up) n’est pas une grande priorité pour certains constructeurs». De quoi fâcher les responsables de Nissan qui n’ont pas tardé à réagir via communiqué de presse, déclarant : «Nissan est extrêmement déçu par les résultats du dernier crash test publiés par Euro NCAP concernant le Nissan Navara MY 08 – Année Modèle 2008 – et le score obtenu en raison du léger retard de déploiement des airbags. Nissan est également déçu qu’Euro NCAP n’ait pas publié les résultats du nouveau test effectué sur un Navara équipé, cette fois, de la mise à jour du logiciel de gestion du module d’airbags». Ce qu’il faudrait aussi souligner, c’est que Nissan avait lancé, quelques jours avant l’annonce des résultats d’Euro NCAP, une vaste campagne de rappel pour procéder à une modification de l’unité de contrôle d’airbag. Une opération pour laquelle 130.000 Navara sont concernés sur le vieux continent.
A n’en pas douter les gros clients de ce type de véhicules (entreprises, gestionnaires de flottes d’utilitaires…) attendront avec impatience les résultats du second crash-test du Navara, mais aussi le premier des Toyota Hilux, Mazda BT-50 et autre Ford Ranger.
Par ailleurs, et toujours dans cette dernière vague de crash-tests, la Citroën C5 a, elle, décroché haut la main son examen sécuritaire, obtenant 5 étoiles en matière de protection des adultes, ayant totalisé un score de 35 points. La nouvelle familiale de la marque aux chevrons a fait preuve d’un haut niveau de résistance lors des différents chocs: l’impact frontal, la collision latérale, ainsi que le test du poteau. En outre et selon l’Euro NCAP, «la C5 a obtenu le maximum de points» dans ces deux derniers tests.
Il faut dire aussi que le constructeur français a inscrit la sécurité en lettres majuscules sur le cahier des charges, lors du développement de ce modèle. La C5 profite en effet d’une structure particulièrement renforcée et étudiée pour rigidifier l’habitacle et garantir une cellule de survie en cas de choc. La nouvelle C5 est même dotée de série de 7 coussins gonflables (frontaux, latéraux et rideaux), le septième airbag étant celui qui protège les genoux du conducteur.
Pour le reste, la C5 a également obtenu un excellent résultat en matière de protection des enfants, recueillant 4 étoiles sur 5. On retiendra à ce niveau que cette Citroën aurait pu en avoir 5 si les experts d’Euro NCAP n’avaient pas statué que «la désactivation de l’airbag passager n’est pas suffisamment bien indiquée au conducteur». Quant au choc piéton, la C5 s’est contentée de 2 étoiles. Un score moyen qui contraste beaucoup avec les 4 étoiles (sur 4 possibles) obtenues par la grande C6, équipée elle, d’un capot dit «actif», qui se soulève d’une dizaine de centimètres pour amortir tout choc éventuel avec la tête du piéton.
Enfin, et parmi les autres véhicules «crashés» dans les laboratoires d’Euro NCAP, figurent la petite Suzuki Splash, le BMW X3, le Daihatsu Terios, ainsi que le nouveau Kangoo de Renault. Tous ont obtenu 4 étoiles en matière de protection des adultes. Mais dans la foulée, on retiendra le joli chassé-croisé entre les deux 4×4 en question et ce, pour ce qui est de la protection des enfants et du choc piéton. Ainsi, l’allemand a obtenu 4 étoiles (sur 5 possibles) en matière de protection des enfants, alors que le japonais n’en a eu que 3. Puis à l’inverse, le Terios a brillé lors du choc piéton en décrochant 3 étoiles (sur 4 possibles), alors que le X3 n’a pu en obtenir qu’une seule. Comme quoi, on ne peut pas tout avoir.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *