Ford veut vendre l’usine de Jaguar à Coventry

Ford veut vendre l’usine de Jaguar à Coventry

«La vente éventuelle de Browns Lane est l’une des options actuellement à l’étude», a déclaré un porte-parole de Jaguar, confirmant une information parue dans le Wall Street Journal. Il n’a pas confirmé en revanche l’intention du groupe Ford de réduire la production de Jaguar de 6 à 7 % en 2006 en raison d’une faible demande. «Il est prématuré de faire des commentaires sur les chiffres de production de 2006 alors que nous sommes encore en train de mettre la dernière main à nos plans», a déclaré Don Hume. Ford a déclaré au journal n’avoir pas l’intention de réduire les effectifs de Jaguar.
Le groupe américain a supprimé l’an dernier 1.150 emplois chez Jaguar en Angleterre et réduit la production à Browns Lane, transférant une partie des activités du site vers une autre usine à Birmingham.
Aucune voiture ne sort plus aujourd’hui du site historique de la marque, dont les employés fabriquent des garnitures intérieures en bois ou sont affectés à des tâches administratives. Plusieurs repreneurs intéressés par l’usine, y compris un constructeur, ont contacté Jaguar, mais aucune décision n’a encore été prise, a précisé une source ayant connaissance du dossier. La direction a informé le personnel de ces discussions la semaine dernière.
Ford Motor, troisième constructeur automobile mondial, a perdu 284 millions de dollars au troisième trimestre et ses activités automobiles nord-américaines ont subi sur les neuf premiers mois de l’année une perte avant impôt de 1,4 milliard de dollars. Le groupe a promis de dévoiler un plan de restructuration radical pour l’Amérique du Nord début 2006.
Ford a racheté Jaguar en 1989 pour 1,6 milliard de livres (2,76 milliards de dollars), mais n’est pas parvenu depuis à rentabiliser l’opération. En septembre, Ford a renoncé à son objectif d’un retour à l’équilibre de la marque en 2007. Jaguar a reconnu un problème de surproduction l’an dernier et a réduit ses prévisions de production de 15.000 unités afin de se donner plus de marge sur les prix dans un contexte de forte concurrence sur le segment de l’automobile de luxe.
Jaguar est l’une des marques de la division de luxe de Ford, Premier Automotive Group, qui comprend également Volvo, Land Rover et Aston Martin.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *