Formule E : Nissan termine ses essais de pré-saison à Valence sur une bonne note

Formule E : Nissan termine ses essais de pré-saison  à Valence sur une bonne note

L’écurie Nissan e.dams est prête pour la saison de la Formule E (Championnat ABB FIA de Formule E).

La firme vient en effet de terminer les essais de pré-saison à Valence en Espagne. Lors de ces essais sur le Circuit Ricardo Tormo de Valence (Espagne), les pilotes de Nissan e.dams, Sébastien Buemi et Oliver Rowland, ont réalisé les objectifs de test de leurs voitures Gen2 répondant aux nouvelles exigences de la Fédération internationale de l’automobile (FIA), explique la marque automobile. Ainsi, l’équipe a terminé la dernière journée en courant pour la première fois sur une surface humide. De plus, Nissan e.dams a réalisé 247 tours sur le circuit espagnol en trois jours, lui permettant de faire une progression significative en matière de production d’énergie et de gestion de sa consommation d’énergie.

Les 22 écuries participantes ont pu tester les performances de leurs nouveaux véhicules électriques (Formule E) équipés d’une nouvelle batterie et d’une transmission aérodynamique puissante. Chez Nissan e.dams, les essais se sont déroulés le 26 novembre par Sébastien Buemi, champion de Formule E durant la saison 2015-2016. Le pilote suisse était accompagné lors de ces essais d’Oliver Rowland, ancien champion de Formule Renault 3.5 et pilote junior de F1, à bord de la Nissan e.dams n°22, ajoute la firme. «Pour la première fois, Nissan e.dams a pu voir où elle se situe exactement par rapport aux autres équipes. C’était une semaine clé pour le développement de notre groupe moto propulseur et nous attendons avec impatience la première course de la saison», explique Sébastien Buemi, pilote Nissan e.dams (n° 23), ajoutant que la semaine a aussi été très importante pour tester les systèmes et vérifier que tout fonctionne correctement.

«Il était essentiel de s’assurer que nous pouvions pousser la voiture à ses limites. Jeudi matin, nous avons relevé un autre défi : notre première course dans la voiture «Gen 2» en conditions humides. Nous n’avions jamais eu de course Formule E sur ce genre de piste, c’était donc important de voir comment la voiture se comporte par temps de pluie. Nous sommes maintenant très impatients de faire la course de Riyad», estime-t-il. Pour sa part, Nissan affirme être le premier constructeur japonais à intégrer le Championnat de Formule E. Elle a écoulé plus de 365.000 voitures Nissan Leaf depuis le lancement de ce modèle en 2010. La marque dit aussi avoir mis à profit son expertise dans la construction de véhicules électriques sur route pour développer le tout nouveau groupe moto propulseur destiné à sa voiture de course «Gen 2» en Formule E.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *