Il était une fois… Le Rover de la médaille

Il était une fois… Le Rover de la médaille

Dans l’histoire de l’automobile britannique, Rover avait une place particulière dès sa création. Mais les années et le développement de ses concurrents ont eu raison d’elle. Disparue depuis quelques années, Rover est apparue dès la fin du 19ème siècle et a marqué les esprits grâce à sa bicyclette moderne.  C’est à Coventry, au Royaume-Uni, que James Starley et Josiah Turner, à la tête de deux grandes firmes, ont décidé de fonder Rover en 1877. Les deux étaient des professionnels de la fabrication de machines à coudre et de bicyclettes depuis 1869. C’est avec la naissance de la  société de cycle Rover qu’est née la marque de voitures tout-terrain et SUV. James Starley n’a jamais pu lancer la production de sa première création en 1888.
Ce n’est qu’après sa mort que le coupé Rover 8, première production de la marque, en 1901, est enfin lancé sur le marché et a connu un grand succès. En 1906, Rover a introduit son premier modèle à 4 cylindres, qui s’est rapidement imposé en gagnant la course «Tourist Trophy» de l’Ile de Man. Dotée d’un moteur 3.3 l, la Rover 20 ch était également équipée d’un système très novateur de frein moteur par compression en supplément des freins traditionnels.
Six années plus tard, deux nouveaux véhicules ont été introduits pour remplacer les modèles précédents : un véhicule 3.3 litres 18 ch et la plus célèbre 2.3 litres 12 ch , conçue par Owen Clegg, qui a été pendant de longues années la pierre angulaire de la gamme Rover. Parallèlement, la production des deux-roues a continué jusqu’aux années 20. En 1919, une version revue et corrigée de la 12 a vu le jour sous le nom de Rover 14. La même année a été produite la Rover Eight dans la nouvelle usine de Tyseley à Birmingham. La Rover Eight était un véhicule possédant un moteur à refroidissement par air et à deux cylindres opposés horizontaux, et a été jusqu’à l’apparition de l’Austin Seven à 4 cylindres une des petites voitures les plus populaires du marché. La production du Rover 8 a duré une vingtaine d’années, jusqu’à son interruption en 1947, à cause de la Deuxième Guerre mondiale.
Cette période de ralentissement de la production a permis à l’ingénieur de la firme de faire d’autres recherches pour améliorer le modèle, qui devait être à la fois, confortable mais également à la portée de toutes les bourses. L’année 1967 a été marquée par l’association de Rover avec Leyland Motor Company et prendre le nom de British Leyland. 75.000 exemplaires ont été mis sur le marché en 1971 et c’est à ce moment-là que la 3ème série a été lancée. En 1980, l’usine de Solihull ne fabriquait plus que des Land Rover alors que les autres modèles étaient produits par d’autres usines du groupe. L’association de ces usines a pris le nom de «Rover Group». Elle a cessé la production en 1985 avec 1 million de véhicules sortis depuis la création de la 1ère série. En 1990, le Defender, faisant preuve de beaucoup plus de modernité, a été lancé. Après plusieurs rachats par des firmes, comme BMW ou encore Ford, la firme a dû déclarer faillite en 2005. Deux années plus tard, les droits sur la marque Rover ont été revendus au Groupe Ford alors qu’au mois de juillet c’est le constructeur chinois Nanjing automobile qui a pris la relève. Contrairement à leurs sœurs 4X4, les berlines Rover ont fait les frais d’un marché sur lequel la concurrence entre les modèles existants déjà faisait rage.
Pourtant, les modèles de la marque bénéficiaient des mêmes technologies avancées que les autres voitures. A cause de ses déboires financiers, les modèles Rover les plus récents sont ceux qui ont été construits dans les années 1980 et 1990, à savoir le Rover 400 MK1, le Rover 400 MK2, le Rover 200 MK1, le Rover 200 MK2, le Rover 200 MK3, le Rover 800 MK1 et le Rover 800 MK2.

Historique :

• 1924 : Rover a sorti la Nine 4 cylindres et a entrepris une montée en gamme pour se différencier des Austin et Morris, produites en grande quantité.
• 1931 : Voulant se démarquer, la marque a voulu lancer une petite voiture à propulsion arrière nommée Scarab qui est malheureusement restée au stade de concept.
• 1984 : Apparition de la première petite Rover depuis de nombreuses années, qui était aussi la première Rover à traction avant.
• 1993 : Pour compléter sa gamme et trouver un modèle intermédiaire entre la Rover 400 et la 800, c’est la berline 600 qui a été lancée.
• 1996 : Lancement en France de la nouvelle Rover 200 qui se démarque du reste de la gamme par une silhouette jeune et dynamique.
2005 : Après être passée entre les mains de plusieurs groupes, la marque anglaise se déclare en faillite en 2005 et le rachat en 2007 par les Chinois ne l’a pas ressuscitée.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *