Kia Cerato Koup : Koup d’essai, coup de maître

Kia Cerato Koup : Koup d’essai, coup de maître

Cerato Koup. À l’image du Soul, du Sorento et même de la berline dont il dérive, ce coupé incarne une nouvelle ère pour Kia Motors: celle d’une large gamme d’automobiles modernes, performantes et bien en phase avec leur époque. Un modèle qui trouve sa raison d’être au nom de la diversification et dans le but de véhiculer une meilleure image auprès des jeunes.
Mais pas rien que cela. La ou plutôt «le» Cerato Koup (puisqu’il s’agit d’un coupé) ne remplace aucun modèle déjà existant et constitue même une première dans l’histoire du constructeur coréen. En effet, il s’agit du premier coupé deux portes, badgé du logo de Kia.
Une nouveauté qu’ALM a découverte en marge des essais-presse du nouveau Sorento, qui se sont déroulés le mois dernier en Corée du Sud.
L’occasion pour tester ce 2+2 et l’apprécier sous toutes ses coutures, y compris celles rouges qui surpiquent les rebords de sa sellerie en cuir. Mais avant d’investir ses entrailles, c’est sa plastique qui retient d’abord notre attention.
Affichant une sportivité beaucoup plus affirmée que la Cerato berline, le Koup arbore une face avant résolument agressive, des flancs musclés et une poupe remarquablement sculptée. Cette dernière est même le point d’orgue stylistique du véhicule. On y découvre un arrière court et balancé, marqué en haut par une lunette fortement inclinée et soulignée par un bas de bouclier en guise d’extracteur affublé de deux sorties d’échappement. C’est du joli travail, mais pas qu’en terme de design. Un travail également peaufiné sur le plan aérodynamique puisque ce coupé de 4,48 mètres de long fend l’air avec un Cx de 0,31.
Dépourvues d’encadrement, les portières donnent accès à un habitacle qui plaira assurément à une clientèle jeune. D’abord parce que la présentation intérieure verse assez dans l’originalité et la sportivité, avec une planche de bord bicolore, un volant à trois branches, des pédaliers en chrome ajouré et des sièges sports surpiqués d’une double couture rouge. Ensuite, parce que le démarrage par bouton électrique, l’autoradio CD-MP3 avec prise USB (pour connecter un iPod) ou encore, les haut-parleurs à éclairage synchronisé sont autant d’éléments qui font que cette Kia est à l’heure des nouvelles technologies (embarquées).
Bien fini, l’intérieur est également spacieux et la banquette suffisante pour accueillir deux adultes, lesquels apprécieront aussi le confort de roulement. Car, par leur réglage bien dosé, les suspensions offrent un bon compromis entre filtration des imperfections de la route et le maintien rigoureux de la trajectoire, lors des accélérations en courbe. Telle a été notre impression à travers plusieurs kilomètres parcourus au Pays du Matin Calme au volant de la version 2.0 EX. Il s’agit d’un 2 litres essence de 156 chevaux (et 194 Nm), accouplé à une boîte automatique à quatre vitesses (avec mode séquentiel) et dont les prestations se sont avérées suffisantes pour un véhicule de ce gabarit. Deux autres moteurs essence animent la gamme Cerato Koup. Le 1.6 l de 126 ch assure le ticket d’entrée, tandis qu’un 2.4 l de 173 ch est principalement destiné pour les versions qui seront vendues en Amérique du Nord. Un marché clé où Kia Motors entend rivaliser avec une concurrence bien ancrée et en particulier le coupé Honda Civic.
Quant au marché national, il pourrait bien voir débarquer le Cerato Koup dans le réseau de Kia Motors Maroc. Mais cela, pas avant la fin de l’année en cours. Heureusement que le coupé Pro_cee’d est disponible pour satisfaire autant les impatients, que les inconditionnels du diesel.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *