Le marché français se porte bien grâce à Renault : Rebond inattendu des ventes de voitures neuves en octobre

Le marché français se porte bien grâce à Renault : Rebond inattendu des ventes de voitures neuves en octobre

Après avoir baissé de 1,4% en septembre, contrecoup de la disparition des dernières primes à la casse, les nouvelles immatriculations dans l’Hexagone ont augmenté de 2,8% le mois dernier à 176.203 unités, a annoncé mercredi le Comité des constructeurs français d’automobiles (CCFA). La variation s’entend en données brutes et en données corrigées des jours ouvrables car octobre 2010 et octobre 2011 ont tous deux compté 21 jours ouvrables. «C’est un bon mois, un peu surprenant, mais les immatriculations ont été bien tenues par les ventes aux particuliers avec les offres commerciales», a expliqué à Reuters François Roudier, porte-parole du CCFA. «Les deux derniers mois restent à voir, la situation économique actuelle étant problématique pour les ventes aux professionnels, mais nous allons recalculer notre prévision pour l’année», a-t-il ajouté. «Nous sommes aujourd’hui davantage entre -5% et -3% pour le marché français en 2011.» Après l’été, le CCFA attendait encore une baisse de 8% des ventes dans l’Hexagone sur l’année, mais les deux mois de rentrée ont été marqués par des offres commerciales alléchantes qui ont soutenu la demande. «Le contrecoup violent de la fin de la prime à la casse n’a pas eu lieu, mais dans la réalité les aides publiques ont été largement compensées par les remises des constructeurs», souligne Flavien Neuvy, directeur de l’Observatoire Cetelem de l’automobile. «Avec les conséquences que cela peut avoir sur la rentabilité.» Sur les dix premiers mois de l’année, le marché automobile français reste en croissance de 0,4%. Comme en septembre, les offres commerciales ont davantage réussi aux constructeurs étrangers, qui ont vu leurs immatriculations augmenter de 3,2% en octobre avec notamment un bond de 10,2% pour l’allemand Volkswagen. Les ventes du Groupe Renault ont poursuivi quant à elles leur rebond avec une hausse de 11,3% le mois dernier, après +8,7% en septembre. Le groupe au losange a annoncé à la rentrée que les pénuries de composants pour son moteur diesel le plus vendu, qui ont plombé ses immatriculations en France plusieurs mois d’affilée, étaient désormais réglées.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *