MINI Roadster 2012 : Attention, ça décoiffe !

MINI Roadster  2012 : Attention, ça décoiffe !

Alors que les experts de l’automobile la découvrent in vivo au Salon Automobile de Genève, le nouveau MINI Roadster est officiellement lancé au Maroc. La presse nationale a pu ainsi découvrir le nouveau-né de la famille MINI, sixième du nom et premier biplace décapotable de la gamme. Il est aussi le premier et le seul véhicule prémium dans le segment «Petit Roadster».
Avouons toutefois qu’il n’en existe pas beaucoup. Mais la surprise était bonne. Tout droit sorti de l’usine MINI à Oxford (Royaume-Uni), ce nouveau Roadster est l’incarnation même du «MINIMALISME», célèbre concept signé MINI et qui  s’inscrit dans le cadre de la stratégie de développement «Efficient Dynamics» du Groupe BMW. Plus léger que la version coupée de 45 kg, le nouveau Roadster MINI adopte des réglages de suspensions (Type McPherson)  revus,  pour plus de dynamisme. L’aérodynamisme est optimisé, notamment par une inclinaison du  pare-brise de plus de 13° et un châssis rabaissé de 20 mm. Le tout pour 3734 mm de longueur, 1683 mm de largeur et 1390 mm en hauteur.
La particularité du modèle réside dans son aileron arrière qui se déploie automatiquement à partir de 80 Km/h. Le redéploiement est également automatique, une fois que vous descendez en dessous des 80 Km/h. Le clin d’œil a été fait aux roadsters anglais de la grande époque, à qui MINI a  rendu hommage en équipant son Roadster d’une capote manuelle. Cette dernière reste repliable en un tournemain et ne nécessite aucun couvre-capote. Autant d’éléments qui donnent davantage d’agrément au  style à la fois sportif et engagé du nouveau MINI Roadster.  A l’intérieur, l’ambiance MINI est toujours présente, inlassable et infatigable, elle embellit de modèle en modèle. 
Le confort du coupé a été, pour sa part, optimisé sur la version Roadster. Cela dit,  la sellerie cuir reste en option.
La gamme de moteurs disponibles est identique à celle de la version «coupé». Retrouvez donc  le moteur 1,6 litre suralimenté par turbocompresseur Twin Scroll, rien de moins que le moteur le plus puissant disponible actuellement pour une MINI. Encore faut-il pouvoir choisir entre les 122 ch de la version Cooper, le turbo de 184 ch de la Cooper S, ou encore le turbo de 211 ch sur la John Cooper Works. Ce dernier ne lui faut que 6,5 secondes pour passer de 0 à 100 km/h, avec une vitesse de pointe de 237 km/h. Le taux d’émissions de CO2 est de 169 g/km sur cette version. Côté prix, la version Cooper démarre à 315.000 DH avec la finition Salt. Comptez 336.000 DH pour la finition Pepper et 352.000 DH pour la Chili. La Cooper S démarre, elle, à 363.000 DH, pour atteindre les 404.000 DH avec la version Chili. La Cooper S JCW ne dispose pas de finition Pepper et propose les versions Salt et Chili respectivement à 427.000 DH et 460.000 DH.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *