Nissan Maroc et son «aventure» créative

Nissan Maroc et son «aventure» créative

Un mois après avoir démarrer son concours inter-écoles, Nissan Maroc a convié tous les participants à une cérémonie de remise des prix de cette première édition. Au total, ce sont quelque 250 personnes, dont une centaine d’enfants ayant fait la fête samedi dernier au Nissan Lounge à Casablanca (sur la Corniche en face du Mégarama).
Axé sur le thème «La Voiture de l’Aventure» 2006, ce concours a fait participer 20 établissements scolaires de Rabat, Mohammedia et Casablanca. Tout en pouvant s’entraider entre eux ou avec la complicité de leurs instituteurs, les enfants ou classes participantes se devaient d’imaginer et de concevoir des maquettes de voiture en utilisant des matériaux recyclables. Au total, ce sont 80 maquettes qui ont été réalisées et dont la majorité resteront exposées jusqu’au 31 décembre au Nissan Lounge.
Et à la surprise générale (des plus grands), ces enfants ont montré beaucoup d’originalité et une créativité sans limites dans la réalisation de leurs maquettes. Une voiture taillée dans une espadrille avec des portes en «papillon» ; un bidon d’eau de 5 litres transformé en monospace (coup de cœur du Jury); une bouteille d’huile convertie en voiture de course ou encore, un mobil- home réalisé à partir d’une boîte en carton… Autant de créations sorties droit de l’imaginaire infantile, en prenant compte du caractère recyclable des matériaux employés.
Du coup, départager toutes ces maquettes n’a pas été une sinécure pour les cinq membres du jury, présidé par Abderrahmane Rahoule, artiste-peintre et directeur de l’Ecole des beaux-arts de Casablanca.
Et c’est finalement la maquette réalisée par la classe de 6ème de l’établissement Cours Subrini qui a remporté le premier prix en l’occurrence, un ordinateur, une imprimante et une connexion Internet d’un an. Le ou les concepteurs de la maquette gagnante ont réussi à façonner un concept-car tout en rondeur, doté d’une ligne assez dynamique qui s’apparente à un crossover. Pour cela, ils ont eu  recours à une pellicule de film pour le vitrage teinté et à du carton pour le reste de la carrosserie.
Un challenge lorsqu’on sait que ce matériau reste difficile à courber sans froisser. Le deuxième prix (un ordinateur et une imprimante) a été remporté par Kamil Boufaim de l’Ecole La Prairie (Casablanca), tandis que le troisième (un ordinateur) est revenu à Ghita Miaj, du Groupe Scolaire Yassamine. Présent à la cérémonie le jour du vote des membres du jury, ainsi que lors de la remise des prix, Mohamed El Iraki, directeur commercial de Nissan Maroc a déclaré à ALM : «nous sommes agréablement surpris des résultats et du génie créatif qui peut découler de l’esprit d’un enfant marocain».
Pour Nissan Maroc, et suivant l’esprit même de la maison-mère par rapport aux préoccupations environnementales» (lire encadré), ce type d’événement vise, au-delà de toute considération marketing à sensibiliser les enfants sur cette question, plus que jamais d’actualité. Enfin, devant le succès de cette première édition, M. El Iraki a promis que ce concours sera reconduit l’an prochain.

L’environnement, un souci majeur pour Nissan
Voilà des années déjà que Nissan consacre d’importants budgets à la recherche en matière environnementale. D’ailleurs, un projet de véhicule hybride se concrétisera bientôt avec son cousin de l’Alliance Renault. En attendant, le constructeur japonais poursuit sa stratégie à œuvrer sur des véhicules dits «propres», avec une amélioration sans cesse des émissions de CO2 de ses produits. Mais parce que le respect de l’environnement est devenu une problématique majeure et planétaire, Nissan a aussi engagé quelques actions auprès de plusieurs écoles dans le monde. Dès les bas âges, la donne écologique est prise en compte à travers l’enseignement de gestes, souvent simples, visant à  améliorer la qualité de vie de chacun. Au Maroc, et à travers ce concours, l’importateur marocain de Nissan souhaite apporter sa petite contribution au travail de fond mené par le constructeur en matière environnementale. La sensibilisation des enfants, à l’importance du recyclage des matériaux issus de la consommation massive du quotidien est une approche innovante et même percutante dans les esprits des petits.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *