Porsche Cayenne : Revisité sous le capot

Porsche Cayenne : Revisité sous le capot

À commencer par la version S Hybrid, qui reçoit une nouvelle gestion électronique du système «Hybrid Manager», permettant désormais d’évoluer strictement (à faible vitesse) en moteur électrique, même au démarrage est à froid. De son côté, le Cayenne Turbo reçoit un kit optionnel portant sa puissance jusqu’à 540 chevaux (40 ch de plus) pour un couple de 750 Nm, ce qui lui permet le 0 à 100 km/h en 4,6 sec. Mais c’est sous le capot du Cayenne Diesel que figure le grand travail. Sans changer l’alésage et la course du 3.0 litres, les ingénieurs de la marque ont réussi à améliorer son rendement. Résultat : une puissance de 245 ch (soit 5 ch de plus qu’auparavant), pour une consommation de seulement 7,2 l/ 100 km (- 0,2 l/100 km), alors que la vitesse maxi gagne 2 km/h, pour atteindre 220 km/h.

Opel Insignia OPC : Palettes et plaisir illimité
L’Insignia OPC (Opel Performance Car), soit la version hautes performances de ce modèle ajoute deux nouvelles cordes à son arc. Histoire de séduire les fans de vitesse et de sportivité, cette Opel qui s’anime toujours d’un V6 (2.8 l) de 325 ch, est désormais disponible dans une version dite «Unlimited» et ce, pour certains marchés dont l’Allemagne. Dans ce pays, où la vitesse n’est pas limitée dans certaines portions d’autoroutes, cette version débridée pourra pleinement exploiter son potentiel, donnant ainsi la possibilité d’atteindre une vitesse de pointe de 270 km/h. Et pour faire bien les choses, ce pack illimité comprend un stage de pilotage OPC sur la piste d’essai d’Opel à Dudenhofen. Mais encore ? L’Insignia OPC est enfin disponible avec des palettes au volant dans sa version automatique (à 6 vitesses). La marque au «Blitz» aime à préciser que cette boîte est reliée au module de gestion du châssis FlexRide, lequel offre deux modes dans cette version : Sport et OPC.

Future Jaguar XFR-S : La BMW M5 en ligne de mire
Déjà très pimentée, la Jaguar XFR pourrait devenir encore plus monstrueuse. Pour ceux qui ne la connaissent pas, cette version est la plus puissante et la plus sportive de la gamme XF, avec un V8 Supercharged (compresseur) puissant de 510 chevaux pour un couple de 625 Nm. Prodigieux ! Mais parce que la concurrence –germanique notamment– est très active dans ce segment (Mercedes E63 AMG, Audi RS6…), Jaguar cherche à y figurer au diapason. Ainsi, à quelques mois, voire semaines, de la révélation de la future BMW M5, la marque de Coventry étudie l’idée d’une XFR-S qui, à l’image du coupé XKR-S, bouillonnerait radicalement grâce à ses 550 ch et son couple terrassant de 680 Nm. L’information n’est pas encore officielle, mais elle a été évoquée à travers une question formulée lors d’une conférence de presse. Portés par d’excellents résultats à travers le monde, les responsables de Jaguar n’auraient aucun problème à valider ce projet (XFR-S) auprès de la maison-mère (Tata Group).

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *