Rallye OiLibya : Nasser Al Attiyah encore et toujours

Rallye OiLibya : Nasser Al Attiyah encore et toujours

Du 3 au 9 octobre, ces derniers ont concouru dans les catégories auto, moto, camion et quad. Une nouvelle fois, la première place au classement FIA a été remportée par l’équipage Nasser Al Attiyah et Matthieu Baumel, qui ont réussi à conserver leur titre remis en jeu cette nouvelle année.

Ils sont suivi de l’équipage de Vladimir Vasilyev et Konstantin Zhiltstov, remportant une très belle deuxième place devant le duo Yazeed Al Rajhi et Timo Gottschalk. Au classement FIM, la première place a été décrochée par Sam Sunderland, suivi de Matthias Walkner qui rafle le titre de champion du monde 2015, et de Paulo Goncalves qui décroche une superbe troisième place. Soulignons également, pour le classement Open, la belle victoire de l’équipage 464 composé du pilote Maarten Van Den Brink et ses copilotes Richard Mouw et Peter Willemsen. La course s’est déployée sur un parcours tortueux de près de 2.000 km, dont 1.450 km de courses spéciales. Les étapes de ce périple ont commencé à Erfoud en passant par Ouarzazate pour s’achever en fanfare à Marrakech. «Les compétiteurs ont eu à parcourir un circuit parfaitement éclectique à travers des pistes de sable, des pistes rapides, des dunes mais aussi des canyons», n’ont pas manqué de rappeler les organisateurs.

Depuis la fin du mois de septembre, une caravane composée de 900 personnes a été acheminée vers le sud marocain, à Erfoud. Avec, pour la première fois cette année, deux finales internationales en son sein, le Rallye OiLibya Maroc est devenu le plus grand Rallye-Raid d’Afrique et le 2ème plus grand au monde après celui de Dakar.

Il clôt deux grands événements sportifs, à savoir la finale du championnat du monde de la Fédération internationale de motocyclisme «FIM» et celle de la coupe du monde de la Fédération internationale de l’automobile «FIA».

Cette année, le rallye a connu un déploiement sans pareil de moyens techniques et humains, à l’instar de cette équipe d’assistance médicale équipée de 2 hélicoptères, de 16 médecins, d’un PC médical, de 2 ambulances, de 5 tangos dont 3 voitures  médicalisées et de 2 motos suiveuses. L’équipe d’organisation, pour sa part, a compté pas moins de 120 personnes.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *