Sportivité en tous genres

Ford Focus II : le concept-car…en Chine !
La Chine continue à attiser l’intérêt des constructeurs. Ainsi, Ford a profité du Salon de Pékin pour y présenter une étude de style. Mais pas n’importe laquelle, puisqu’il s’agit du concept-car préfigurant la prochaine Focus, modèle phare dans plusieurs marchés européens. La Focus Concept exhibée sur le stand Ford, arborait une carrosserie 4 portes, architecture très appréciée dans les pays émergents, mais aussi en Amérique du Nord. Ses phares et ses feux à diodes électroluminescentes tentent de maintenir le mystère quant à ses lignes définitives, tandis que sa face avant agressive traduit une forte inspiration de la Mondeo et du monospace C-Max. A ce dernier, d’ailleurs, la Focus empruntera le châssis, tandis que ses moteurs officient déjà pour d’autres modèles du groupe Ford.
Le constructeur annonce des liaisons au sol qui feront référence dans sa catégorie. Prochaine étape, le Mondial de Paris, où Ford lèvera le voile sur la version définitive de la Focus… en version 5 portes cette fois-ci.

Audi : le triplé au Mans 2004
La 72ème édition des 24 heures du Mans s’est déroulée dimanche dernier et a vu, une fois de plus, les Audi R8 dicter leur suprématie. Mieux encore, cette fois, les sportives de la marque aux anneaux ont raflé les trois premières places de la compétition. La première à avoir franchi la ligne d’arrivée, était la n° 5, pilotée par le team Goh composé du Danois Tom Kristensen, du Japonais Seiji Ara et de l’Italien Rinaldo Capello. Elle devançait la R8 n° 88 des Britanniques Johnny Herbert, Jamie Davies et Guy Smith, qui terminent à moins de 30 secondes. Quant à la 3ème place elle est revenue à une autre Audi R8, la n°2, pilotée par l’Allemand Marco Werner, le Finlandais JJ Lehto et l’Italien Emmanuele Pirro. Pour Audi, cette victoire à l’épreuve mancelle, est la quatrième en 5 ans et permet à Tom Kristensen d’égaler le record de six victoires détenu par le Belge Jacky Ickx. Très pimentée, la course a provoqué quelques sueurs froides aux spectateurs du circuit de la Sarthe, leur offrant un final époustouflant.

Renault Fluence : design influent ?
Toujours aussi créatif, Renault vient de présenter une sublime étude de style, baptisée Fluence et crayonnée sous la houlette de Patrick le Quément, patron du design de al marque. Le Fluence s’étire sur 4,60 m de long, arbore des lignes tendues et une face avant sculptée par les deux nervures du capot. Les optiques à double rampe de diodes électro-luminescentes orientables sur plusieurs angles. Plus avant-gardiste, la partie arrière arborant une lunette en V et fortement inclinée en prolongement de la ligne de toit et l’ouverture du hayon est à double cinématique.
Mécaniquement le Fluence recourt au 3,5 litres V6 maison, fort de 280 ch, pour 365 Nm de couple et accouplé à une boîte séquentielle à six rapports. S’acquittant du 0 à 100 km/h en 6,5 s, ce coupé haut de gamme peut prétendre à la sportivité. Reste que si on s’interroge sur sa production en série, on peut tout autant se demander si son style n’aura pas une in-Fluence sur les futures Renault.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *