Uber renonce à développer un camion autonome

Uber renonce à développer un camion autonome

Uber a annoncé lundi qu’il allait cesser de développer des camions autonomes dédiés au transport de marchandises sur de longues distances aux Etats-Unis, le spécialiste de VTC voulant se concentrer uniquement sur cette technologie pour voitures.

En rachetant la société Otto en 2016, Uber avait cherché à innover dans le fret de marchandises avec des camions autonomes et Ubert Freight, son application pour smartphone, reliant les chauffeurs et expéditeurs. ;Uber Freight, qui a connu une croissance «rapide», n’est pas affectée par cette décision, précise le groupe. Plus tôt cette année, Uber avait dévoilé des projets visant à associer conduites manuelle et autonome dans les camions, l’une pour les courtes distances, l’autre pour les longues. «Nous pensons que la meilleure voie à suivre est de consacrer toute notre énergie et notre expertise aux voitures autonomes», a déclaré Eric Meyhofer, patron de Uber Advanced Technologies, dans un communiqué.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *