Ventes automobiles: Léger mieux en juillet, mais…

Ventes automobiles: Léger mieux en juillet, mais…

C’est ce qui ressort en substance des dernières statistiques publiées par l’Association des importateurs et vendeurs de véhicules neufs (AIVAM). Ces dernières démontrent un «calme plat» au niveau des ventes des véhicules particuliers en comparaison avec la même période de l’année dernière. «Calme plat» est l’expression consacrée par les financiers pour dire que les ventes ressortent quasi nulles par rapport à l’année qui a précédé.  

Les véhicules particuliers s’améliorent de 0,67%

Ainsi, les nouvelles immatriculations pour ce segment, n’ont totalisé que 66935 unités écoulées, contre 66.488 une année auparavant. Ce qui, en termes de variation annuelle, représente un petit mieux estimé à 0,67%. Si on ne peut véritablement parler de performance, on ne peut non plus dire que les ventes se soient affaissées, alors qu’elles ressortaient négatives sur les deux premiers mois de l’été. N’empêche, les concessionnaires demeurent enthousiastes quant à un regain éventuel des ventes à partir de septembre. Les ventes de véhicules utilitaires légers, quant à elles, ont subi des baisses, cette fois deconsidérables. Plombées par le recul de l’activité industrielle et agricole en période estivale et durant une partie du mois de Ramadan, elles se sont amenuisées de 7%, totalisant à peine 6659 unités vendues, contre 7160 l’année dernière.
 

Toujours les mêmes sur le podium

Malgré le recul général des ventes automobiles, certaines marques continuent à se démarquer en poursuivant sur leur trend haussier. Dacia continue sur sa lancée, en s’adjugeant une confortable première place au podium des ventes avec 29,8% de parts de marché. Loin derrière, arrive la marque au losange Renault qui accapare 9,75%. Sur la troisième marche du podium, on retrouve Ford. La marque à l’ovale bleue a réussi à rafler 8,32% de parts de marché. Il convient de souligner les performances de Hyundai qui prend 7,67%, tandis que Peugeot, dopé probablement par l’effet de l’installation de PSA au Maroc, a assuré une part de 7,39%.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *