Contre la radicalisation… la mobilisation !

Contre la radicalisation… la mobilisation !

Les principales cibles des recruteurs du terrorisme sont les jeunes et malheureusement une partie importante de cette jeunesse se laisse attirer par ces discours – au moins dans sa tête – allant hélas, parfois, jusqu’à en rejoindre les rangs et semer la mort autour d’eux.

Chaque pays touché se demande aujourd’hui comment lutter contre cette radicalisation rampante. Difficile de répondre à cette question et les politiques, les sociologues, les élus… ressassent analyses, discours et moyens de répression, sans malheureusement trouver de «solutions miracles», en existe-t-il d’ailleurs ?

Sur le terrain, force est de dire que le premier constat – qui n’explique bien sûr pas tout et n’excuse certes rien – est la solitude dans laquelle baigne la jeunesse. Je voudrais me permettre ici, d’interpeller l’ensemble de notre société – parents, politiques, enseignants, éducateurs, mais aussi d’autres catégories.

Bien sûr nul parmi nous n’est directement coupable de la radicalisation d’une partie de notre jeunesse, mais nous avons tous une part de responsabilité, ne serait-ce que par notre absence, notre «manque», notre indifférence, et là je voudrais lancer un message à nos artistes, nos sportifs, nos «héros» adulés par cette jeunesse (par exemple – et tout particulièrement – les footballeurs) il vous faut –il nous faut – absolument tous vous impliquer ! Nombre de jeunes s’engagent dans l’associatif, d’autres encore, dans les quartiers, organisent des activités culturelles, sportives, d’autres encore multiplient rencontres, débats, colloques… dans leurs écoles et sont inlassablement à la recherche de participants, d’invités, d’interlocuteurs et ont le plus grand mal à en trouver.

Il ne s’agit nullement de jeter la pierre à qui que ce soit, le temps n’est pas élastique et les impératifs contraignent nos sportifs, nos artistes, nos intellectuels, mais je voudrais me permettre de lancer un appel à chacun(e) d’entre eux : essayez de trouver un moment dans vos agendas, un créneau dans vos carrières à réserver à nos jeunes pour répondre à leur invitation, vous déplacer jusqu’à eux, leur consacrer un après-midi, une soirée.

C’est vital pour maintenir vivace leur engagement mais aussi pour leur (re)donner espoir, leur faire –et leur rendre- confiance, leur prouver notre intérêt pour leurs actions et contribuer à leur succès ! Nos jeunes ont besoin de vous ! Ils ont besoin de nous tous !

Tant que nous les laisserons seuls, en manque d’interlocuteurs, nous contribuerons à en faire des proies pour ceux qui cherchent à les embrigader, à les manipuler – pour le pire – alors qu’en leur consacrant du temps, de l’attention nous contribuerons à les rendre autonomes !

Bien sûr que rien n’est facile et cela nécessite des sacrifices, cela impose de prendre sur soi pour donner aux autres, mais il s’agit de notre jeunesse, il s’agit de leur – et de notre- avenir- alors vous qui avez la chance – footballeurs, chanteurs, acteurs, sportifs, musiciens, intellectuels… de bénéficier de l’admiration et de la confiance de ces jeunes, répondez à ces jeunes ! Donnez-leur de votre temps, de votre attention, ils vous le rendront au centuple!

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *