De toutes les couleurs : démarche artistique

De toutes les couleurs : démarche artistique

Aujourd’hui, la pratique courante dans la majorité des pays où l’art est bien développé consiste à écrire un texte présentant la démarche artistique de l’artiste. La réaction typique à ce texte est généralement : «Pourquoi devrais-je écrire une démarche artistique ? Si je voulais m’exprimer par l’écriture, je serais écrivain. Je suis artiste visuel et tout mon art consiste à exprimer les choses visuellement, pas par écrit. Pourquoi ne pas regarder simplement mes œuvres et y tirer les expériences qu’on veut au lieu de vouloir absolument me lire ?» Mais écrire sa démarche artistique est devenu essentiel aujourd’hui. Lorsque des visiteurs posent des questions à un artiste, il trouve normal d’y répondre. Donc, la démarche artistique écrite peut remplacer l’artiste quand il est absent, quand il n’est pas disponible ou s’il n’aime pas spécialement répondre aux questions des gens. On n’a  pas besoin d’être écrivain pour en écrire une. Ce n’est pas un guide pour expliquer aux gens ce qu’ils doivent percevoir, penser, sentir, déchiffrer ou comment agir devant les œuvres exposées. C’est une simple présentation du travail de l’artiste. Pour que la démarche soit comprise, c’est mieux de l’écrire dans un langage simple et accessible à tout le monde, y compris les non- initiés. Elle ne s’adresse pas uniquement aux critiques d’art, aux galeristes et aux professionnels. La démarche artistique permet d’attirer un maximum de gens et de les intéresser au travail de l’artiste. Il est donc inutile de se forcer à être technique, abstrait, philosophique, métaphysique, émotionnel ou plonger dans un jargon  trop compliqué. Plus la démarche artistique est compliquée, théorique, intangible, impressionnante et plus les gens auront du mal à la lire et à s’intéresser au travail de manière significative. Peu de gens sont prêts à dépenser de l’énergie pour déchiffrer ce qu’on y écrit. Il s’agit de rester simple et sans trop de détails de peur d’ennuyer les gens. La démarche artistique présente le fondement du travail de l’artiste et la base qui lui permet de créer. Si l’œuvre était un livre, la démarche artistique en serait l’introduction. On y explique pourquoi on pratique cette occupation, comment on s’y prend, de quoi est fait son art, et peut-être ce que l’art signifie pour l’artiste. Les gens aiment aussi savoir quels sont les matériaux, les couleurs et les outils préférés de l’artiste, ce qu’il aime dans sa pratique, ce qu’elle signifie pour lui, ce qu’est une œuvre finie ou réussie, et peut-être quels motifs ou habitudes reviennent le plus dans son travail. Donc, comme un hameçon, la démarche artistique peut être utilisée pour attirer les gens et les inviter à vouloir en savoir plus sur l’œuvre de l’artiste.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *