Des racines et des ailes

Des racines et des ailes

«Donner des repères identitaires, des images valorisantes, des exemples positifs, proposer des «héros» à la jeunesse» telle est la devise du Mouvement Maroc+ qui lançait ses activités vendredi. Pour illustrer sa philosophie, Maroc+ avait choisi une initiative novatrice tant sur le fond que sur la forme. C’est un véritable synopsis de «court métrage» qu’ils avaient imaginé dont le «décor» était celui de l’ancienne médina de Casablanca, les acteurs : une centaine de jeunes, les héros: un «Ancien» et un «Nouveau-né» et la «guest star» André Azoulay, conseiller de SM le Roi. Au cours d’un circuit identitaire au cœur de l’ancienne médina – site historique et creuset identitaire de Casablanca – les jeunes, leur invité d’honneur André Azoulay, leurs amis…ont été invités à vivre 3 temps forts, de diversité, de mémoire, de reconnaissance et d’avenir. Au cours de ce circuit identitaire au cœur de l’ancienne médina, les jeunes de Maroc+ et leurs invités ont marqué une pause devant l’église espagnole puis une synagogue rénovée et la mosquée Ould El Hamra, puis devant l’ancienne résidence Lyautey et l’ancien consulat d’Allemagne. Arrivés sur la place Ahmed El Bidaoui, ils sont entrés dans l’hôtel central, haut lieu de la résistance où les attendait un nouveau-né, là une petite cérémonie symbolique de baptême était organisée. Ils ont poursuivi leur périple à travers la mémoire, en se rendant sur la place Bousmara où «l’Ancien» a pris le bébé dans ses bras, dans une symbolique de «passation de Mémoire», de «passage de Témoin»… Tous les deux ont alors planté un arbuste symbole d’avenir, aidés par Younes Moumane, président de Maroc+ et André Azoulay. Maroc+ est un mouvement qui implique la notion de «dynamisme» et a vocation à rassembler tous les jeunes qui le désirent sur le terrain comme sur la Toile, autour de la volonté d’engagement dans la vie de la cité. Engagement, participation, implication dans la vie associative, la vie culturelle, la vie sociétale, la vie politique- c’est-à-dire tout ce qui fait la vie de la cité, quartier, commune urbaine, commune rurale-sont leurs mots clés, car Maroc+ a compris que le Maroc a besoin d’un apport de sang neuf, d’un renouvellement, d’ un rajeunissement de son militantisme associatif, d’une nouvelle génération de militants…Permettre à de jeunes Marocain(e)s issu(es de toutes les couches de la population d’investir le champ associatif, culturel, sportif, politique et de s’engager est une priorité. Pour Maroc+, l’un des moyens d’ouvrir les perspectives d’avenir réside dans une formule : «Donner de l’engrais aux racines pour aider les ailes à se déployer». C’est cette devise qui a servi de fil conducteur à leur initiative afin de marquer dès le début leur volonté de se placer sur le terrain de la proposition, de la participation, de la construction…de la protestation également lorsque cela est nécessaire, mais en ne s’enfermant pas dans un cycle de contestation stérile. Pour, par et avec les jeunes est aujourd’hui plus que jamais le slogan qu’il faut concrétiser sur le terrain ; Maroc+ veut y contribuer, soyons aux côtés de notre jeunesse car elle sera légitimement en droit de nous demander des comptes , le moment venu !

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *