Et si les absents avaient parfois raison…

Et si les absents avaient  parfois raison…

Je suis tombé sur une qui mérite vraiment la médaille de… l’originalité. Une de nos honorables députées et grande défenseuse, entre autres, des droits de la femme et de la parité a estimé dans une déclaration à notre journal, que l’une des raisons qui expliquent le phénomène permanent et éternel de l’absentéisme de nos parlementaires, c’est «le comportement du gouvernement» à l’égard, bien sûr, de nos chers représentants et représentantes. Je vous avoue que je pouvais m’attendre à toutes les justifications possibles et imaginables, mais sûrement pas celle-ci.

Je m’excuse de la comparaison, mais c’est comme si votre enfant vient vous dire qu’il n’a pas envie d’aller à l’école parce que son instit ou son prof n’est pas sympa avec lui. Ça peut être également l’ouvrier, le coursier ou la secrétaire qui décident de faire l’usine buissonnière parce que leur patron est trop grognon. En fait, on n’a qu’à essayer pour voir. Monsieur Benkirane, à vous la parole…

A demain

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *